BFMTV

Mort de Gabriel Garcia Marquez, prix Nobel de littérature colombien

Gabriel Garcia Marquez

Gabriel Garcia Marquez - -

Le 8 avril l'écrivain, âgé de 87 ans, avait quitté un hôpital de la ville de Mexico dans un état qualifié de "délicat" après huit jours de traitement pour une pneumonie.

Le prix Nobel de littérature colombien Gabriel Garcia Marquez est mort jeudi soir à son domicile de Mexico. "J'écris pour que mes amis m'aiment", se plaisait à répéter ce petit homme moustachu surnommé affectueusement "Gabo" par ses proches.

Il se trouvait dans un état de santé "très fragile", avait indiqué lundi sa famille. "Cent ans de solitude et de tristesse pour la mort du plus grand Colombien de tous les temps", a écrit ce jeudi sur Twitter, le président colombien Juan Manuel Santos.

Mil años de soledad y tristeza por la muerte del más grande colombiano de todos los tiempos! Solidaridad y condolencias a la Gaba y familia
— Juan Manuel Santos (@JuanManSantos) 17 Avril 2014

Des dîners avec Mitterrand ou Clinton

L'auteur latino-américain né le 6 mars 1927 dans le village d'Aracataca sur la côte caribéenne de Colombie, fils d'un télégraphiste, a été élevé par ses grands-parents et tantes et a baigné durant toute son enfance dans une culture tropicale mêlant indigènes, esclaves d'Afrique et colons espagnols. Ces légendes aux parfums exotiques ont inspiré une oeuvre immense de contes, nouvelles et romans.

Sa vocation pour les lettres remonte au début des années 1960 lorsqu'il s'installe au Mexique avec Mercedes Barcha, mère de ses deux fils, après une rencontre avec son grand ami, l'écrivain mexicain Carlos Fuentes.

Gabriel Garcia Marquez, qui aimait partager la table de chefs d'Etat comme l'Américain Bill Clinton ou le Français François Mitterrand, a aussi été critiqué pour cette fascination pour les puissants.

"Cent ans de solitude", son chef d'oeuvre

Installé au Mexique depuis 1961, avec des périodes de séjour alternées à Cartagena (Colombie), Barcelone (Espagne) et La Havane (Cuba), car très proche de Fidel Castro, Gabriel Garcia Marquez vivait depuis plusieurs années retiré de la vie publique et lors de ses rares apparitions n'a fait aucune déclaration à la presse.

Le Colombien est considéré comme l'un des plus grands écrivains de l'histoire de la littérature de langue espagnole. L'oeuvre qui lui a valu la célébrité et est considérée comme son chef-d'oeuvre est Cent ans de solitude, roman publié en 1967.

S.A. avec AFP