BFMTV

Quand Garcia Marquez recevait son prix Nobel en "liqui-liqui"

Gabriel Garcia Marquez, en 1982, lors de la remise de son prix Nobel.

Gabriel Garcia Marquez, en 1982, lors de la remise de son prix Nobel. - -

VIDEO - L'écrivain Gabriel Garcia Marquez, un des plus grands auteurs de langue espagnole, est mort jeudi à son domicile de Mexico. Une image pourrait résumer l'homme qu'il était: en 1982, il reçoit le prix Nobel de littérature simplement vêtu du "liqui-liqui" le costume blanc traditionnel d'Amérique latine. Dans la salle, que des smokings.

Pionnier du "réalisme magique" latino-américain, le Nobel colombien de littérature Gabriel Garcia Marquez, mort jeudi à l'âge de 87 ans, laisse en héritage une oeuvre abondante, dont le chef d'oeuvre Cent ans de solitude. Ami intime de Fidel Castro, Gabriel Garica Marquez était également un journaliste et un homme engagé. Il l'a d'ailleurs prouvé en 1982, lors de la cérémonie pour recevoir son prix Nobel.

Un homme engagé

L'écrivain, auteur latino-américain le plus lu au monde, à son apogée, s'est alors avancé vêtu d'un simple "liqui-liqui", costume blanc traditionnel d'Amérique latine, quand le smoking était protocolaire.

Installé au Mexique depuis 1961, avec des périodes de séjour alternées à Cartagena (Colombie), Barcelone (Espagne) et La Havane, Garcia Marquez vivait depuis plusieurs années retiré de la vie publique et ,lors de ses rares apparitions, n'a fait aucune déclaration à la presse.

Hélène Favier