BFMTV

Au Mexique, un chien goûte la nourriture d'El Chapo en prison

Joaquin "El Chapo" Guzman le jour de son arrestation, le 8 janvier 2016.

Joaquin "El Chapo" Guzman le jour de son arrestation, le 8 janvier 2016. - Alfredo Estrella - AFP

Pour éviter tout empoisonnement en prison du baron de la drogue, arrêté le 8 janvier dernier après six mois de cavale, un chien est chargé de goûter tous les plats avant qu'ils ne lui soient servis.

Une méthode radicale pour éviter un nouveau fiasco. Dans la prison de haute-sécurité d'Altiplano, où Joaquin "El Chapo" Guzman a été incarcéré après son arrestation, le 8 janvier, un chien goûte tous les plats avant qu'ils ne soient servis au baron de la drogue. Objectif: éviter qu'il ne soit empoisonné en prison. 

Le puissant narcotrafiquant est de retour dans cette prison située à environ 90 km de Mexico, d'où il s'était évadé de façon spectaculaire en juillet via un tunnel creusé sous la douche de sa cellule. Le "K9" (un chien entraîné) "goûte la nourriture qui va lui être donnée pour s'assurer qu'il ne soit pas empoisonné", a ainsi déclaré à l'antenne de "Radio Formula" Eduardo Guerrero, le responsable de l'administration pénitentiaire.

Don Quichotte comme livre de "chevet"

"Il était déprimé quand il est arrivé, fatigué, c'est ce qu'il a fait savoir lors de son premier entretien. Il était fatigué de fuir", a précisé Eduardo Guerrero. Un exemplaire de Don Quichotte, le livre de Miguel de Cervantes, a été remis au chef du cartel de Sinaloa, a indiqué le haut fonctionnaire. "Nous pensons que c'est un grand livre (...) nous devons commencer à lui donner ce type de lectures", a déclaré Eduardo Guerrero.

Mardi, les avocats d'"El Chapo" ont dénoncé les conditions de détention du baron de la drogue. Les autorités mexicaines ont pris des mesures exceptionnelles pour éviter que le baron de la drogue ne s'évade une seconde fois de la prison, avant une possible extradition vers les Etats-Unis. 

A.S. avec AFP