BFMTV

Tunisie: la Femen Amina pose seins nus, cocktail Molotov à la main

Amina Sbouï prend la pose pour dénoncer le modèle "prétendument démocratique" installé en Tunisie, où les islamistes sont au pouvoir.

Amina Sbouï prend la pose pour dénoncer le modèle "prétendument démocratique" installé en Tunisie, où les islamistes sont au pouvoir. - -

Nouvelle provocation de la jeune militante tunisienne du mouvement féministe des Femen. Elle appelle à une "vraie révolution" dans le pays.

A peine remise en liberté par la justice tunisienne le 1er août, dans l’attente de son procès pour "profanation de sépulture", la jeune activiste du groupe féministe des Femen, Amina Sbouï remet le couvert. Jeudi 15 août, la militante a publié une nouvelle photo choc diffusée sur le site du mouvement.

Amina pose seins nus, clope au bec et cocktail Molotov à la main. Sur sa poitrine dénudée, le message "We don’t need your democraty ("Nous n’avons pas besoin de votre démocratie").

Appel à une "vraie révolution"

Dans son viseur, le modèle "prétendument démocratique" installé en Tunisie, où le parti islamiste Ennhada est au pouvoir. Amina appelle à une "vraie révolution".

Cette lycéenne de 18 ans, qui avait fait scandale en mars et avait été menacée pour avoir publiée sur internet des photos d'elles seins nus, avait été arrêtée le 19 mai lors de son action de protestation.

Le placement en détention d'Amina avait déclenché un vaste mouvement de solidarité en Tunisie comme à l'étranger, ONG, opposants et militants des Droits de l'homme voyant, dans son arrestation, une preuve du puritanisme que les dirigeants islamistes veulent imposer à la Tunisie.

Caroline Piquet