BFMTV

Alerte à la bombe dans un vol Air France: la garde à vue du policier en retraite levée

Ce colis suspect, qui s'est par la suite révélé inoffensif, a été découvert à bord d'un avion Air France.

Ce colis suspect, qui s'est par la suite révélé inoffensif, a été découvert à bord d'un avion Air France. - BFMTV

Un avion d'Air France a atterri d'urgence dans la nuit de samedi à dimanche au Kenya, après une alerte à la bombe provoquée par un objet suspect, qui s'est révélé inoffensif. Lundi, un passager de 58 ans a été placé en garde à vue puis relâché en fin de journée.

Un passager du vol Air France, à bord duquel a été découvert un objet suspect, a été interpellé lundi à son retour à Paris et placé en garde à vue, a-t-on appris de source judiciaire. Interpellé par la police des frontières, l'homme âgé de 58 ans, qui voyageait avec son épouse, est en garde à vue depuis 7 heures du matin, et s'est présenté comme "un ancien policier, à la retraite depuis 2008", a précisé une autre source policière à BFMTV. Sa garde à vue a été levée peu après 19 heures, a annoncé le parquet de Bobigny.

Sa femme et des membres de l'équipage sont entendus comme témoin. Le parquet de Bobigny a confirmé l'ouverture d'une enquête pour "entrave à la circulation dans les aéronefs et mise en danger de la vie d'autrui".

Un avion d'Air France, en provenance de l'île Maurice et à destination de Paris, avait atterri d'urgence dans la nuit de samedi à dimanche à Mombasa, au Kenya, après une alerte provoquée par un objet suspect qui s'est révélé inoffensif. L'objet découvert en vol dans les toilettes de l'appareil était "un ensemble composé de cartons et d'une espèce de minuteur", a indiqué le PDG d'Air France, Frédéric Gagey, dimanche.

Un objet qui ressemblait à une bombe

Le cliché obtenu par BFMTV (voir photo ci-dessus) montre effectivement un objet pouvant s'apparenter à un engin explosif. Il a été découvert par un passager dans les toilettes de l'avion, caché dans "un petit placard situé derrière un miroir", a ajouté Frédéric Gagey.

La compagnie aérienne a porté plainte lundi contre X "pour mise en danger de la vie d'autrui", au tribunal de grande instance de Bobigny, en Seine-Saint-Denis. La France est en alerte sécurité maximale depuis les attentats de Paris qui ont fait 130 morts le 13 novembre, perpétrés par le groupe jihadiste Etat islamique. Air France a déjà subi trois fausses alertes à la bombe dans ses avions "sur le territoire américain" ces deux dernières semaines.

Alexandra Gonzalez avec Rym Bey et Mélanie Bertrand