BFMTV

Piste cyclable, tram-bus, comment Anne Hidalgo veut transformer Paris rive droite

Anne Hidalgo veut mettre en place un bus-tram électrique dans Paris.

Anne Hidalgo veut mettre en place un bus-tram électrique dans Paris. - REICHEN ET ROBERT & ASSOCIES

Anne Hidalgo a détaillé dimanche dans le JDD un plan de transformation des quais hauts, rive droite. En projet, un tram-bus électrique qui reliera l'Hôtel de Ville au parc de Saint-Cloud ainsi qu'une piste cyclable bidirectionnelle rue de Rivoli.

Anne Hidalgo tient le cap dans son combat contre le tout voiture à Paris. Malgré la polémique autour de la piétonisation des voies sur berge, la maire de Paris a décidé d'aller plus loin en proposant un plan qui doit replacer les piétons et les cyclistes au coeur de l'espace public. Dans la lignée de la voie Georges Pompidou, fermée à la circulation depuis septembre, Anne Hidalgo souhaite de nouveaux aménagements au niveau des quais hauts, rive droite et de la rue de Rivoli. Elle souhaite ainsi, "diviser par deux en moyenne la place de la voiture individuelle polluante", explique-t-elle dans le JDD

>Le tram-bus électrique, un nouveau mode de transport

Critiquée pour le manque d'alternatives proposées après la fermeture de la voie Georges Pompidou, Anne Hidalgo souhaite mettre en place un tram-bus totalement électrique. Ce nouveau moyen de transport, qui devrait circuler d'ici 2018, devrait venir remplacer dans les deux sens la ligne 72 qui relie actuellement l'Hôtel de Ville et le parc de Saint-Cloud. La maire de Paris met en avant "les aménagements de voirie assez légers de 35 millions d'euros", contrairement à un tram classique qui nécessite la construction de rails.

Ce tram-bus de 18 mètres de long baptisé "tramway olympique" viendra empiéter sur deux voies de circulation des quais hauts, une dans chaque sens. Outre la question de la circulation, le projet ne pourra aboutir qu'avec un financement supplémentaire pour le matériel roulant qui dépend du Stif et de la région Ile-de-France, dirigée par Valérie Pécresse. Malgré leurs désaccords, Anne Hidalgo "n'imagine pas une seconde" la Région bloquer l'initiative conçue dans la perspective des Jeux Olympiques de 2024 "qui jouit d'une union sacrée".

>Une double piste cyclable de Bastille à Concorde

Une autre transformation de taille est également attendue rue de Rivoli qui pourrait devenir à double sens de circulation (deux files dans un sens, une file dans l'autre), entre Concorde et la rue des Pyramides. Sur cet axe, la ville souhaite faire de la place pour les vélos avec une piste cyclable bidirectionnelle de Bastille à Concorde. La piste cyclable se poursuivrait sur la voie Georges Pompidou. 

Une piste cyclable bidirectionnelle devrait voir le jour rue de Rivoli.
Une piste cyclable bidirectionnelle devrait voir le jour rue de Rivoli. © LUXIGON

>Vers une piétonisation du centre-ville

Avec ces aménagements, la municipalité assume le mouvement initié contre l'automobile et "le fléau de la pollution". Anne Hidalgo l'affirme d'ailleurs dans le JDD, "l'idée est d'aller, petit à petit, vers une piétonisation du centre-ville, qui, à terme, restera ouvert aux véhicules des riverains, de police, de secours ou de livraison, mais pas au tout venant". Pour son adjoint aux transports Christophe Najdovski, ce projet s'inscrit dans une réflexion plus globale pour mettre fin à "l'auto-solisme", "le fait d'être seul dans sa voiture et de ne considérer qu'il n'y a que la voiture qui vaut comme mode de déplacement". "La ville du 21e siècle, la ville durable, les enjeux face à la question du climat nécessitent que l'on prenne des mesures énergiques et volontaristes", justifie-t-il sur BFM Paris.

Mais à peine annoncé, le nouveau projet est déjà critiqué. Le maire Les Républicains du 1er arrondissement Jean-François Legaret, fustige la "méthode Hidalgo" et un manque de concertation. Un projet qui selon lui risque "d'aggraver la situation" notamment rue de Rivoli "complètement saturée par les effets de report de la fermeture des berges rive droite".

dossier :

Anne Hidalgo

Carole Blanchard