BFMTV

Un succès à la COP 21 indispensable contre les phénomènes climatiques extrêmes

Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères, juge qu'un succès de la COP21 est indispensable contre les phénomènes climatiques extrême

Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères, juge qu'un succès de la COP21 est indispensable contre les phénomènes climatiques extrême - Alain Jocquard - AFP

La conférence internationale de décembre sur le climat doit être un succès pour endiguer la multiplication des phénomènes extrêmes comme les inondations meurtrières de la Côte d'Azur, a estimé lundi Laurent Fabius.

"On ne peut pas établir un lien entre le dérèglement climatique en général et un phénomène climatique en particulier. Mais ce qui est avéré c'est qu'avec le dérèglement climatique, les phénomènes sont beaucoup plus violents et beaucoup plus extrêmes", a déclaré le ministre des Affaires étrangères sur Europe 1.

Arriver à un succès pour aboutir à un tournant climatique

"Si on n'agit pas suffisamment vite, si on n'agit pas suffisamment fort", le "drame épouvantable" survenu ce week-end risque de se reproduire, a-t-il ajouté, en référence aux pluies diluviennes qui ont fait 17 morts et 4 disparus samedi soir sur la Côte d'Azur.

"C'est tout l'objet de la conférence de Paris dans deux mois, a souligné le chef de la diplomatie. Il faut absolument qu'on arrive à un succès pour aboutir à ce tournant climatique."

Laurent Fabius s'est félicité que 146 pays représentant 87% des émissions de gaz à effet de serre, considérés comme responsables du réchauffement climatiques, aient remis leurs engagements à l'ONU.

la rédaction avec AFP