BFMTV

Canicule: une baisse des températures attendue vendredi

Les températures resteront extrêmement élevées sur une majeure partie du territoire ce jeudi. Des orages sont attendus à l'est en fin de journée avant une baisse du mercure prévue vendredi.

Après une nuit teintée de records en matière de températures, l’épisode de canicule se poursuit. 67 départements restent placés en vigilance orange par Météo France ce jeudi. Les fortes chaleurs concerneront la majeure partie du pays, essentiellement dans les terres. La température maximale sera de 38 degrés à Lyon et Toulouse. Au petit matin, c’est à Paris qu’il fait le plus chaud avec 24 degrés et le mercure montera jusqu’à 37 degrés. Les zones épargnées sont la Bretagne, la Manche, le Calvados, les Ardennes, la Meuse, la Moselle, la Meurthe-et-Moselle les Vosges ainsi que les départements du sud-est.

67 départements en alerte orange
67 départements en alerte orange © BFMTV

"Le matin, les entrées maritimes de nuages bas sont fréquentes sur les littoraux atlantique et méditerranéen, avec quelques bancs de brouillard sur les côtes bretonnes. Ces nuages se dispersent difficilement parfois, ils résistent même toute la journée sur la côte aquitaine. Dans les terres, le ciel est généralement dégagé le matin. La chaleur augmente rapidement, des cumulus se développent rapidement en montagne, et parfois en plaine", précise Météo France.

Des orages en fin de journée, amélioration prévue vendredi

Dans la soirée, un risque orageux s’étend "des Hauts de France et du Grand Est jusqu’à l’intérieur de la Provence, avec très ponctuellement de la grêle et de violentes rafales de vent", note Météo France.

Les températures devraient s’adoucir vendredi. La baisse du mercure s’observera partout à l’exception du quart Sud-Est où les températures grimperont jusqu’à 38 degrés. Pour les reste, les 30 degrés ne seront que très rarement atteinte. Il fera 26 degrés à Bordeaux, 28 à Paris, 25 à Lille.

P.L