BFMTV

Jean Imbert aimerait un hommage national pour Paul Bocuse

Dans un message émouvant posté sur son compte Instagram, le chef Jean Imbert a demandé au président Macron un hommage national pour Paul Bocuse

Dans un message émouvant posté sur son compte Instagram, le chef Jean Imbert a demandé au président Macron un hommage national pour Paul Bocuse - Pierre Andrieu - AFP

Le médiatique chef de L'Acajou s'est fendu à son tour d'un émouvant message pour saluer Paul Bocuse, mort ce samedi à 91 an. L'occasion de suggérer un hommage national à Emmanuel Macron.

Comme chaque membre du monde de la gastronomie, Jean Imbert est en deuil, ce samedi. Le chef de L'Acajou, à Paris, salue la mémoire du cuisinier Paul Bocuse, mort à 91 ans plus tôt dans la journée, et qu'il considère comme "le plus grand". Sur son compte Instagram, le trentenaire s'adresse directement à "Monsieur Paul", ainsi que beaucoup surnommaient le défunt.

Confiant que, plus jeune, il ne souhaitait pas devenir cuisinier, mais "jouer à Paul Bocuse", le vainqueur de l'émission Top Chef en 2012 revient tout d'abord sur ses années en tant qu'apprenti-cuisinier. Un métier qu'il a appris... à l'Institut Paul Bocuse de Lyon.

"A 15 ans, quand j'ai découvert votre école a Lyon, j'ai su directement que c'est ici et nulle part ailleurs que je voulais apprendre la cuisine", se remémore-t-il, avant d'égrainer souvenirs et anecdotes auprès de son mentor.

"Personne n'a fait rayonner la France comme vous"

Prenant le soin de respecter "la volonté de la famille et des proches" de Paul Bocuse, Jean Imbert souligne également qu'il aimerait, "à titre personnel", qu'un hommage national soit rendu au "pape de la gastronomie" par le président de la République, Emmanuel Macron.

"Peut-être c'est mon coeur de cuisinier qui parle mais personne n'a fait rayonner la France dans le monde comme vous l'avez fait depuis 50 ans", conclut-il.

Jé. M.