BFMTV

Paul Bocuse, le grand chef étoilé, est mort

Paul Bocuse, ici photographié en 2012, s'est éteint à l'âge de 91 ans.

Paul Bocuse, ici photographié en 2012, s'est éteint à l'âge de 91 ans. - Jeff PAchoud - AFP

Surnommé le "pape de la gastronomie française", Paul Bocuse détenait trois étoiles au guide Michelin depuis 50 ans.

C'est un monument de la gastronomie française qui vient de s'éteindre. Paul Bocuse est mort, ce samedi, à l'âge de 91 ans. L'annonce du décès a été confirmée par le ministre de l'Intérieur et ancien maire de Lyon Gérard Collomb sur Twitter.

De "Cuisinier du siècle" à "Chef du siècle"

Le chef cuisinier était considéré comme l'un des précurseurs de la nouvelle cuisine. Surnommé le "pape de la gastronomie française", il détenait trois étoiles au guide Michelin depuis 1965 sans discontinuer. Il a été élu "Cuisinier du siècle" par Gault et Millau en 1989, puis "Chef du siècle" par The Culinary Institute of America en 2011. Il a également lancé en 1987 un concours international à son nom, le "Bocuse d'Or", véritable tremplin pour de jeunes chefs.

Parmi ses plats les plus célèbres, on retrouve la "poularde demi-deuil", le "gratin de queues d'écrevisses", ou encore la "soupe VGE", un consommé à la truffe surmonté d'un dôme de pâte feuilletée, créé en 1975 pour la remise de sa Légion d'honneur à l'Elysée. Autant de classiques devenus des incontournables de la carte de son célèbre restaurant de Collonges-au-Mont-d'Or près de Lyon, à la façade verte et rose, où trône son portrait en trompe-l'oeil.

Paul Bocuse est mort dans cette célèbre auberge de Collonges-au-Mont-d'Or, selon un chef cuisinier lyonnais proche de la famille, qui ne s'est pas encore exprimée. Il souffrait depuis plusieurs années de la maladie de Parkinson.

Céline Penicaud avec AFP