BFMTV

Violences conjugales: les appels au 3919 ont bondi avec le début du Grenelle

INFO BFMTV - Les appels au 3919, le numéro d'appel d'urgence pour femmes battues, ont explosé depuis l'ouverture du Grenelle contre les violences conjugales.

Depuis l'ouverture du Grenelle contre les violences conjugales, mardi, les appels au 3919, le numéro national de référence d’écoute téléphonique et d’orientation à destination des femmes victimes de violences, ont explosé. 

Les écoutantes du service reçoivent en moyenne 200 à 250 appels la semaine, 100 à 150 le samedi et 80 à 100 le dimanche. Or, selon des chiffres de la Fédération Nationale Solidarité Femmes, en charge du numéro, et du secrétariat d'État chargé de l'Égalité entre les femmes et les hommes, elles ont reçu 638 appels le lundi, soit la veille du Grenelle, 1661 le jour même et 1134 le mercredi. 

Un spot vidéo

Le numéro, anonyme et gratuit, est ouvert 7 jours sur 7, de 9 à 22 heures en semaine et de 9 à 18 heures les week-ends et jours fériés. Encore insuffisamment identifié, il a bénéficié d'un récent coup de projecteur sous la forme d'un spot vidéo, avec des célébrités comme Sylvie Tellier, Mélanie Bernier ou encore Louane. La somme de 120.000 euros lui a été récemment allouée par le gouvernement afin d'engager trois écoutantes supplémentaires pour répondre à l'intégralité des appels.

Le Grenelle prendra fin le 25 novembre prochain. Une date symbolique qui coïncide avec la journée mondiale pour l'élimination des violences à l'égard des femmes.

En France, 123 femmes ont été tuées volontairement par leur "partenaire intime" en 2017, soit le total le plus élevé du Vieux continent après l'Allemagne (189). En 2018, il y a eu 121 féminicides, soit un tous les trois jours. Depuis le début de l'année 2019, le collectif Féminicides par compagnons ou ex relève déjà 101 féminicides. 

Camille Langlade avec Clément Boutin