BFMTV

Vaccination contre le Covid-19: voici le nouveau calendrier de la campagne

Vaccination contre le Covid-19: voici le nouveau calendrier de la campagne

Vaccination contre le Covid-19: voici le nouveau calendrier de la campagne - BFMTV

Lors d'une conférence de presse, le Premier ministre Jean Castex est revenu sur la stratégie vaccinale française, précisant à nouveau le calendrier de la campagne.

Deux semaines après le début de la campagne dans les Ehpad, la stratégie vaccinale va être légèrement modifiée. Face aux critiques reprochant une certaine lenteur aux autorités sanitaires, le gouvernement a annoncé le 4 janvier une extension de la phase 1: les soignants, les aides-à-domicile et les pompiers de plus de 50 ans peuvent donc déjà se faire vacciner.

Ce jeudi, le Premier ministre a apporté des précisions sur ce nouveau calendrier. La campagne est ainsi "ouverte aux personnes en situation de handicap vulnérables qui sont hébergées en maison d'accueil spécialisées (MAS) et en foyer d'accueil médicalisé (FAM)" a déclaré le Premier ministre Jean Castex.

"Mais aussi aux personnels qui y travaillent, s'ils sont âgés de 50 ans ou plus, ou s'ils sont eux-mêmes porteurs de comorbidités", a complété le ministre de la Santé Olivier Véran lors de la même conférence de presse.

Les plus de 75 ans vaccinés dès le 18 janvier

Les personnes âgées de 75 ans et plus pourront, elles, être vaccinées dès le lundi 18 janvier. Les demandes de rendez-vous pourront même être effectuées dès la semaine prochaine.

Voici donc à quoi ressemble le calendrier de la campagne de vaccination au 7 janvier 2021.

INFOGRAPHIE
INFOGRAPHIE © BFMTV

Une accélération grâce à un deuxième vaccin

Un peu plus de 15 jours après l'aval accordé le 21 décembre au vaccin de Pfizer et de BioNTech, la Commission européenne a décidé d'une "autorisation conditionnelle de mise sur le marché" pour le vaccin de Moderna mercredi 6 janvier. Les premières livraisons de ce vaccin dans l'UE devraient commencer la semaine prochaine.

Le prochain vaccin autorisé sera vraisembablement celui du géant pharmaceutique britannique AstraZeneca et de l'Université d'Oxford. Mais l'Agence européenne des médicaments (EMA) a indiqué qu'il ne devrait pas recevoir d'autorisation dans l'UE avant février.

Louis Tanca Journaliste BFMTV