BFMTV

Une manifestation contre la fermeture d'une maternité dans la Loire

(Photo d'illustration)

(Photo d'illustration) - Philippe Huguen-AFP

Environ 600 personnes selon la police, 800 selon la CGT, ont manifesté ce samedi dans les rues de Saint-Chamond, dans la Loire, contre le projet de fermeture du service de maternité de l'hôpital de cette ville. Derrière la banderole "Maternité du Gier en danger. Indispensable! Sauvons-là", les manifestants ont défilé sous une pluie fine depuis le centre-ville jusqu'au Centre hospitalier du Pays du Gier.

"Il faut remplacer des gynécologues qui partiront fin mars. Des candidatures il y a en a, mais on se demande si la direction ne veut pas organiser la disparition de cette maternité où le nombre de naissances, près de 800 l'an dernier, est en légère progression", a déclaré Béatrice Barbier, en charge du secteur santé et social à l'Union départementale CGT de la Loire.

"Aucune décision définitive" n'est prise

"La pression est au maximum", a estimé la secrétaire générale de l'Union locale CGT Habiba Ouali, qui s'attend à une décision de la direction de l'hôpital le 31 janvier. "La plupart des maires de la vallée du Gier ont participé à la manifestation", s'est-elle félicitée, tout en déplorant "l'absence de la députée de la circonscription (ndlr : Valéria Faure-Muntian, LREM)".

Interrogé par l'AFP, Régis Cadegros, premier adjoint au maire de Saint-Chamond et président du conseil de surveillance du centre hospitalier, a assuré qu'"aucune décision définitive" n'était prise. "Je n'ai pas connaissance d'une date-butoir au 31 janvier annonçant l'éventuelle fermeture de la maternité", a-t-il ajouté.

C.H.A. avec AFP