BFMTV

"Une femme m’a tenu les pieds": blessé lors d'une interpellation, Gabriel, 14 ans, livre sa version des faits

-

- - -

L'adolescent a été hospitalisé avec quatre dents cassées, une fracture maxillaire étendue au plancher de l'orbite gauche et 30 jours d'ITT.

Des photos de son visage tuméfié sont brandies dans les manifestations contre les violences policières. Le 25 avril dernier, Gabriel, 14 ans, est interpellé par quatre policiers alors qu'il tente de voler un scooter, à Bondy, en Seine-Saint-Denis. L'interpellation se passe mal: l'adolescent termine à l'hôpital avec quatre dents cassées, une fracture maxillaire étendue au plancher de l'orbite gauche et 30 jours d'ITT.

L'adolescent affirme avoir été violenté par les policiers. Eux nient. Ils expliquent que le garçon a fait une chute en tentant de prendre la fuite et qu'un policier a trébuché sur lui. Interrogé par Loopsider, Gabriel livre sa version des faits. 

"Je suis parti avec mon ami. On a voulu voler un scooter", admet l'adolescent. "Mon ami a pris une route qui allait derrière le scooter, et moi une route qui allait devant. Mais j'ai vu des policiers et j'ai commencé à courir."

"J'avais peur", explique Gabriel. "Ils couraient, ils m'insultaient en disant "arrête-toi enc***. Quand ils m'ont attrapé, je leur ai dit, ''s'il vous plaît, je me rends', et c'est là qu'ils m'ont tapé."

"Ils m'ont mis à terre"

"Ils étaient quatre. Un d'entre eux m'a mis les menottes et m'a mis les genoux sur le dos. Une femme m'a tenu les pieds pendant qu'un policier barbu me tapait avec la pointe de ses pieds dans le visage", poursuit-il.

Gabriel est alors emmené au commissariat de Bobigny. Sur place, il est pris de nausées et d'un fort mal de tête. 

"Le policier qui m'avait frappé est alors venu et a voulu m'amener à l'hôpital mais j'ai vomi devant la voiture. Les pompiers sont venus me chercher et m'ont dit 'comment tu t'es fait ça', c'est là que les policiers ont répondu que j'étais tombé. J'ai dit que c'était faux et qu'ils m'avaient tapé."

A l'hôpital, Gabriel livre sa version des faits aux médecins. "Le médecin a appelé ma mère. Elle n'était pas au courant que j'étais à l'hôpital, les policiers ne lui avaient rien dit."

Gabriel a été hospitalisé pendant dix jours. Le 4 juin, il a suivi une lourde opération à l'oeil qui nécessitera un suivi de plusieurs mois. Sa famille a porté plainte pour violences en réunion sur mineur de moins de 15 ans par personne dépositaire de l'autorité publique. 

Cyrielle Cabot