BFMTV

Un marché de Noël sans Marcel Campion aux Tuileries

Pour ne pas "nuire" à la profession foraine, Marcel Campion a décidé de mettre fin à ses activités, après le tollé suscité par ses propos homophobes. Le marché de Noël des Tuileries qu'il portait aura lieu malgré tout, organisé par son association dont il est démissionnaire.

Marcel Campion jette l'éponge. Quatre jours après la révélation de ses propos homophobes, le forain parisien raccroche. Il a annoncé ce jeudi cesser ses activités foraines et démissionner de l'Association du monde festif qui organise cet hiver le marché de Noël des Tuileries.

"J'arrête mes activités personnelles, foraine, j'arrête ma représentation foraine pour ne pas nuire ni à ma famille ni à mes amis et pour ne pas nuire à l'Association du monde festif qui organise la "Magie de Noël" dans les Tuileries", explique-t-il sur BFM Paris. 

"Un événement festif" aux Tuileries sans Campion

L'annonce cet été du marché de Noël aux Tuileries avait pris de court la mairie de Paris, un an après que la municipalité ait retiré au forain l'autorisation d'organiser son traditionnel marché sur les Champs-Elysées. La mairie de Paris n'avait en effet pas eu son mot à dire pour l'organisation de ce marché dans le jardin des Tuileries, au sein du musée du Louvre. Marcel Campion écarté, le marché de Noël des Tuileries n'est pas pour autant annulé.

"Prenant acte" de la décision de Marcel Campion, la ministre de la Culture Françoise Nyssen citée par l'AFP invite "les représentants du Monde festif (à prendre) contact avec le musée du Louvre pour envisager la suite de ce projet, et proposer aux visiteurs un événement festif et populaire dans le Jardin des Tuileries cet hiver". 

Marcel Campion s'est de son côté dit "sûr" que ce marché de Noël "fera plaisir aux Parisiens" sans toutefois cacher son amertume sur la polémique qui le pousse à partir. Sur BFM Paris, il évoque une histoire "complètement faussée" et "bien montée". 

Après ses propos homophobes, Bruno Julliard, l'ancien premier adjoint d'Anne Hidalgo, directement visé par Marcel Campion, a annoncé vouloir porter plainte contre le forain parisien. L'association SOS homophobie et des élus écologistes de la mairie de Paris souhaitent faire de même. 

Carole Blanchard