BFMTV

Épidémie de Covid-19: Didier Raoult a eu un rôle positif pour 32% des Français, négatif pour 25%

SONDAGE BFMTV - Près d'un tiers des Français estiment que Didier Raoult a eu un effet positif sur la crise sanitaire, selon notre sondage "L'opinion en direct" Elabe pour BFMTV ce mercredi. Mais ils sont aussi 43% à ne pas le connaître suffisamment pour pouvoir répondre.

C'est une des personnalités qui ont émergé de la crise sanitaire de ces derniers mois en France. Selon notre sondage "L'opinion en direct" Elabe dévoilé ce mercredi, 32% des Français interrogés jugent que Didier Raoult, qui défend l'hydroxychloroquine pour lutter contre le coronavirus, a eu un effet positif sur cette crise. Un pourcentage toutefois à mettre en parallèle avec un nombre important de sondés indécis ou qui ne connaissent pas suffisamment celui qui se présente comme une "star des maladies infectieuses" (43%).

  • 4 Français sur 10 ont une image positive de Didier Raoult

Parmi les 1001 Français interrogés, 39% d'entre eux déclarent avoir une image positive de Didier Raoult. A l’inverse, 27% disent avoir une image négative et 34% des sondés n’ont, quant à eux, pas d’opinion sur le microbiologiste.

Dans le détail, Didier Raoult est surtout populaire parmi la catégorie de la population la plus âgée, avec 46% d'opinion positive auprès des plus de 65 ans. A noter également que l'infectiologue fait davantage consensus chez les électeurs de François Fillon, Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon, avec respectivement 47, 46 et 45% d'opinion favorable. 

Raoult.01.PNG
Raoult.01.PNG © -
  • 43% sans avis ou ne le connaissant pas assez

Sa parole dissonante a été régulièrement décriée par plusieurs figures de la communauté scientifique française. Si 32% des sondés jugent donc que Didier Raoult a eu un effet positif sur la crise, à l'inverse 25% estiment qu'il a eu davantage d'effets négatifs. Ces deux parties de la population ne sont toutefois par majoritaires. Comme souligné plus haut, il est important de remarquer que 43% n'ont surtout pas d'avis ou ne connaissent pas suffisamment le directeur de l'IHU Méditerranée Infection pour pouvoir se prononcer. 

Raoult.03.PNG
Raoult.03.PNG © -
  • Les avis divergents de la communauté scientifique inquiètent près de 6 Français sur 10

A l'image de la récente polémique autour de l'étude publiée dans la revue britannique The Lancet, les débats scientifiques autour de la chloroquine et plus largement sur les réponses apportées à l'épidémie inquiètent les Français. Pour 59% des sondés, ces avis différents "créent avant tout de la confusion et ne sont pas rassurants", selon notre sondage. A l'inverse, 40% des Français estiment que "cela est normal" dans la recherche scientifique.

Raoult.04.PNG
Raoult.04.PNG © -
  • Deux tiers des Français font confiance aux informations relayées par les médecins

Face aux différentes sources d'informations sur le coronavirus, les Français font largement confiance aux médecins (81%) et aux chercheurs et scientifiques (77%). En revanche, le gouvernement et les médias ne bénéficient pas du même crédit: seuls 37% font confiance aux informations issues de la presse écrite, 29% à celles provenant des médias audiovisuels et tout juste 30% se fient aux informations sur le Covid-19 venant du gouvernement.

Raoult.05.PNG
Raoult.05.PNG © -

*Sondage réalisé par Internet le 2 et 3 juin sur un échantillon de 1001 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l'échantillon a été assurée selon la méthode des quotas appliquée aux variables suivantes: sexe, âge et profession de l'interviewé après stratification par région et catégorie d'agglomération.

Esther Paolini