BFMTV

Signes: les obsèques du maire Jean-Mathieu Michel ont lieu ce vendredi matin

Jean-Mathieu Michel est inhumé ce vendredi matin dans le cimetière de sa commune. Des funérailles auxquelles prennent part 1000 à 2000 personnes, dont Jacqueline Gourault et Gérard Larcher.

Il était maire depuis 36 ans et avait même prévu de se représenter aux prochaines élections municipales de 2020. Les funérailles de Jean-Mathieu Michel, édile de Signes, se déroulent ce vendredi matin dans cette petite commune varoise de moins de 3000 habitants.

Le cercueil du maire est parti de la chapelle Saint-Jean, à côté de la mairie de Signes, aux alentours de 9h30 pour une procession dans les rues de la ville. Le cortège est arrivé à l'église de la commune peu avant 10 heures pour la cérémonie religieuse. Le cercueil a été béni à sa sortie du corbillard, sur le seuil de l'édifice religieux.

"Pour nous les élus, ça va être la vraie séparation. Même s'il sera là bas, pas loin, là on sera dans le concret. Il est parti, vraiment. Et là, on va avoir du mal", témoigne au micro de BFMTV Alain Reichardt, premier adjoint de Jean-Mathieu Michel et désormais maire par intérim.

Pas moins de 1000 à 2000 personnes sont attendues ce matin à ces funérailles pour rendre un dernier hommage à "Jeannot", "un personnage que l'on était obligé d'aimer parce qu'il occupait beaucoup de place dans le cœur de tout le monde", témoigne la maire d'une ville voisine.

Une stèle érigée en septembre

Jean-Mathieu Michel sera ensuite inhumé au cimetière de Signes et une stèle sera également érigée à sa mémoire dès septembre.

Mais attention, "pas une petite stèle hein! Un beau truc!", affirme Alain Reichardt. "Pour que plus tard, quand les gens passent, ils sachent qu'un jour, il y a un maire qu'ils n'ont peut-être pas connu, qui est mort pour défendre son territoire."

Le président du Sénat Gérard Larcher et Jacqueline Gourault assisteront aux obsèques de Jean-Mathieu Michel. La ministre de la Cohésion des territoires remettra la Légion d'honneur à titre posthume au maire mort à 76 ans, percuté par une camionnette alors qu'il venait de demander à deux ouvriers du bâtiments de ne pas déverser illégalement des gravats sur le site de la commune. Le conducteur du fourgon a été mis en examen pour homicide involontaire.

Juliette Mitoyen