BFMTV

Si vous avez reçu des graines par La Poste sans avoir rien commandé, ne les plantez pas

Des mystérieuses graines chinoises dans les boîtes aux lettres

Des mystérieuses graines chinoises dans les boîtes aux lettres - Washington State Department of Agriculture

Arnaque ou plantes invasives? Des particuliers ont trouvé dans leur boîte aux lettres des colis contenant des sachets de graines qu'ils n'ont jamais commandés.

Des mystérieuses graines chinoises dans les boîtes aux lettres. À la fin du mois de juillet, plusieurs particuliers ont reçu en France des colis qu'ils n'avaient pas commandés, rapporte Le Parisien ce lundi. Ces paquets, en provenance de Chine, contenaient des petits sachets de graines, sans aucune indication. Et la France n'est pas la seule concernée: après les États-Unis et le Canada, les premiers à avoir donné l'alerte, des situations similaires ont été signalées en Israël et au Royaume-Uni.

Le ministère appelle à la prudence

Du côté du ministère de l'Agriculture, la consigne est claire. "Ces semences d’origine inconnue peuvent être vectrices de maladies non présentes sur le territoire français ou s’avérer être des plantes invasives. C’est pourquoi il est essentiel de ne surtout pas les semer", a prévenu le ministère, qui recommande de placer ces sachets dans un sac plastique "hermétiquement clos" et de le jeter dans la poubelle d’ordures ménagères "afin que les semences soient détruites".

Les motivations derrière ces envois restent floues. Outre-Atlantique, les autorités pointent du doigt la technique du "brushing". Utilisée dans le commerce en ligne, notamment en Chine, elle permet de gonfler artificiellement le nombre de ventes et d'améliorer artificiellement les évaluations du vendeur. Un colis vide ou contenant un bien dérisoire est expédié à une personne au hasard, dont le nom et l'adresse postale ont été utilisées pour créer un compte et publier un avis positif. La plupart des plateformes d'e-commerce exigent en effet que le colis soit réceptionné avant de déposer un avis.

Melon, fleurs et concombre

Les premières analyses aux États-Unis semblent pencher du côté du "brushing": les colis reçus dans les boîtes aux lettres américaines ne contenaient que des graines de melon, de concombre ou de fleurs. Pour écarter tout risque en France, le ministère de l'Agriculture recommande tout de même d’envoyer "des photos des bordereaux d’envoi des emballages et des sachets contenant les graines" à la Brigade nationale d’enquêtes vétérinaires et phytosanitaires (bnevp.dgal@agriculture.gouv.fr).

Jérémy Bruno Journaliste BFMTV