BFM Eco

Vinted, le spécialiste des vêtements d'occasion, devient le troisième site de e-commerce en France

vinted

vinted - Vinted

Le site de vente de vêtements de seconde main a concentré 9% des achats en ligne de biens de consommation le mois dernier, selon le baromètre de Foxintelligence.

Le confinement a bouleversé les modes de consommation des Français. Pour certaines enseignes, c’est l’occasion de bousculer les mastodontes du marché. Ainsi Vinted, la plateforme de vente en ligne de vêtements de seconde main entre particuliers, connaît une ascension fulgurante. Au point d’atteindre la 3ème place du classement des 50 enseignes favorites au mois de juin, selon le baromètre réalisé par Foxintelligence qui se base sur les volumes d’affaires avant retour.

Celui-ci est dominé par les incontournables Amazon et Cdiscount. Mais pour décrocher une place sur le podium, Vinted a évince la Fnac, autre enseigne très bien implantée dans le cœur des Français, qui se retrouve à la 4ème place, et devance des cadors comme Veepee (5e), Apple (6e) ou encore Darty (7e).

Le top 50 du ecommerce
Le top 50 du ecommerce © Foxintelligence

Cela fait des mois que Vinted ne cesse de grappiller des parts de marché, ce qui lui a permis de gagner 5 places en un an, et trois places en un mois. Au mois de juin, l’enseigne a concentré 9% des achats en ligne de bien de consommation.

Une belle réussite pour cette entreprise d’origine lituanienne fondée en 2008, et qui a rejoint à la fin de l’année dernière le club des licornes après une nouvelle levée de fonds de 128 millions d’euros. Le site compte plus de 30 millions de membres et est présent dans 11 pays d’Europe mais aussi aux Etats-Unis. Et elle estime que le marché de la la mode de seconde main représente 13 milliards d’euros uniquement en Europe.

Le cœur des Français est aussi en train d’évoluer au niveau des marques. Apple est toujours premier, suivis par Samsung et Nike. Mais à la 4e place arrive la marque de vêtement Sézane, qui cible plutôt les Millenials. Cette catégorie d'acheteurs s'est montrée très active: les ventes sur les moins de 25 ans croissent de 45% par rapport au mois dernier (juste après le déconfinement), soit 15 points de plus que sur les autres segments.

Coralie Cathelinais Journaliste BFM Éco