BFMTV

Restos du Coeur: une collecte dans les supermarchés ce week-end

Olivier Berthe, le président des Restos du coeur

Olivier Berthe, le président des Restos du coeur - MATTHIEU ALEXANDRE - AFP

Pour leur 30e campagne, Les Restos du Coeur s'inquiètent du "contexte de raréfaction des ressources" et de la "précarisation croissante des populations les plus fragiles". Ils lancent une nouvelle collecte nationale dans les grandes surfaces, vendredi et samedi.

Les restos du Coeur vont faire appel à votre générosité. La collecte nationale des Restos du Coeur aura lieu vendredi et samedi dans plus de 6.000 grandes surfaces afin de réunir les "produits indispensables" au-delà de la période hivernale, a annoncé l'association dans un communiqué.

Que donner? Les Restos veulent collecter pour leur "campagne d'été" des conserves, des plats cuisinés, des produits pour bébé et d'hygiène. Les 67.600 bénévoles des Restos seront accompagnés de "milliers de bénévoles d'un jour" et "700 volontaires d'entreprises partenaires et de nombreux étudiants".

L'an passé, la collecte nationale avait permis de servir plus de six millions de repas aux plus démunis, sur les 130 millions servis chaque année.

"Toute la vie", hymne controversé des "Enfoirés"

La semaine passée a poussé les Restos du Coeur sur le devant de la scène en raison de la polémique née du nouvel hymne controversé des "Enfoirés" écrit par Jean-Jacques Goldman: Toute la vie, une chanson taxée d'être un texte '"anti-jeunes". Interrogée sur BFMTV, la ministre de la Culture Fleur Pellerin a elle-même évoqué "une maladresse".

De nombreux artistes membres de la troupe sont d'ailleurs montés au créneau pour défendre le chanteur préféré des Français depuis de longues années. Ainsi, pour Maxime Le Forestier "c'est plutôt une montée de l'intolérance et de la connerie". Dans la chanson, qu'il chante lui aussi, il ne voit que des "vieux aussi cons que les jeunes". Un conflit intergénérationnel où les deux camps se diraient donc "leurs quatre vérités".

S.A. avec AFP