BFMTV

Repas de famille ou entre amis, balade à vélo: quelle vie sociale sera possible après le 11 mai?

Des Parisiens sur les quais de la Seine le 14 mars 2020 ( photo d'illustration)

Des Parisiens sur les quais de la Seine le 14 mars 2020 ( photo d'illustration) - Aurore Mesenge-AFP

Aura-t-on le droit de pique-niquer, de jouer au foot avec les voisins, d'inviter des amis ou d'organiser l'anniversaire de mamie après le 11 mai? BFMTV.com vous aide à y voir plus clair.

Alors que le déconfinement est annoncé pour le 11 mai, la vie ne va pas reprendre immédiatement son cours normal, celui d'avant la pandémie de Covid-19. Si les commerces, marchés ou bibliothèques vont rouvrir et certains enfants retourner progressivement à l'école, le quotidien restera bouleversé, distanciation sociale oblige. Notamment du point de vue des relations sociales.

  • Une fête à la maison

Si vous envisagiez d'organiser une grande fête après le 11 mai pour réunir les proches que vous n'avez pas pu saluer depuis la mi-mars, il va encore falloir patienter ou se contenter des applications de visioconférence. Le Premier ministre Edouard Philippe l'a indiqué mardi lors de sa présentation du plan de déconfinement à l'Assemblée nationale: "Les rassemblements organisés sur la voie publique ou dans des lieux privés seront limités à 10 personnes".

  • Un repas en famille

Dans la limite de dix personnes, il sera tout à fait possible à partir du 11 mai de se réunir en famille, à condition que les participants résident dans un rayon de 100 km et dans le même département - le fait qu'il soit rouge ou vert sur la carte de circulation du virus pourrait faire évoluer les choses. 

Mais attention si l'un des membres est une personne âgée. Car si Édouard Philippe n'a pas formellement interdit aux aînés de se déconfiner, il leur a tout de même demandé de limiter leurs sorties et contacts.

  • Un barbecue dans le jardin

La limitation des rassemblements vaut aussi bien en extérieur qu'en intérieur, dans un lieu public comme privé. Donc pour le barbecue que vous trépignez d'organiser dans votre jardin: pas plus de dix participants. Et encore une fois, attention aux personnes âgées, invitées à limiter leurs contacts. Le risque n'est pas tant d'être verbalisé mais de les exposer au Covid-19.

  • Une visite à vos grands-parents

S'il n'est pas formellement interdit de rendre visite à votre grande-tante, vos parents âgés ou vos grands-parents - à condition qu'il vivent dans un rayon de 100 km et a priori dans le même département, au-delà uniquement en cas de motif familial impérieux - cela reste déconseillé.

Le chef du gouvernement a demandé aux personnes âgées de continuer à limiter leurs sorties et leurs contacts après le 11 mai. "Nous demanderons à nos aînés de continuer à se protéger. Il faut qu'ils respectent des règles similaires à la période de confinement", a déclaré Édouard Philippe. Mais cette recommandation ne fera pas l'objet de contrôles. 

  • Un pique-nique entre amis

La règle est encore une fois la même: pas plus de dix personnes. Sans compter que si certains parcs et jardins publics vont rouvrir après le 11 mai, cela ne concernera que les départements les moins touchés par l'épidémie de coronavirus. Et si vous envisagez de proposer à vos amis un pique-nique à la plage: c'est compromis. Ces dernières resteront fermées au moins jusqu'au 1er juin.

Ce qui ne sera pas le cas des forêts, montagnes et sites naturels, à condition que la zone sur laquelle vous projetez de pique-niquer se situe dans un rayon de 100 km autour de votre domicile. Attention tout de même, certains préfets pourraient prohiber l'accès aux massifs. "Il est encore trop tôt pour le dire", a notamment déclaré la préfecture de Savoie à France 3. La décision pourrait être conditionnée au niveau de circulation du Covid-19 selon chaque département, vert ou rouge.

  • Une balade à vélo

Si vous envisagez de proposer à vos proches une promenade en vélo, ce sera 10 mètres minimum de distance entre chaque cycliste et avec au maximum dix participants, a indiqué ce jeudi le ministère des Sports. Mais vous pourrez pédaler sans attestation, ni limitation de durée et dans un rayon maximum de 100 km autour de chez vous. Mêmes conditions si vous optez pour un jogging amical.

Quant aux activités possibles en extérieur - les sports en salle restent proscrits - comme le yoga, le tennis ou le fitness, il faudra s'assurer d'une distance physique suffisante, sans qu'elle ne soit précisée.

Et pour la partie de football, c'est non. En ce qui concerne les sports collectifs ou de contact, ce ne sera en effet pas pour tout de suite. Le ministère a précisé qu'une liste exhaustive des disciplines et sports interdits devrait être communiquée prochainement. Un point d'étape sera fait le 2 juin concernant les modalités de reprise des pratiques sportives.

  • Organiser un mariage

Les amoureux qui avaient prévu de se marier vont eux aussi devoir repousser la noce. "D'une façon générale, il nous faut éviter les rassemblements qui sont autant d'occasions de propagation du virus. (...) En attendant des jours meilleurs, les mairies continueront à proposer, sauf urgence, le report des mariages", a ajouté Édouard Philippe.

S'il ne sera donc toujours pas possible de se dire "oui" en mairie, cela ne le sera pas non plus dans un édifice religieux. Les lieux de culte resteront ouverts mais ils n'auront pas le droit d'organiser de cérémonie religieuse avant le 2 juin.

Céline Hussonnois-Alaya