BFMTV

Valls répond à Netanyahu: "La maison des Français juifs, c'est la France"

Manuel Valls et François Hollande regrettent les propos de Benjamin Netanyahu sur l'immigration des juifs vers Israël.

Manuel Valls et François Hollande regrettent les propos de Benjamin Netanyahu sur l'immigration des juifs vers Israël. - Philippe Wojazer - AFP

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a appelé dimanche les juifs d’Europe à rejoindre Israël. Manuel Valls et François Hollande ont regretté ces propos et veulent rassurer la communauté juive de France.

Un mois après les attentats de Paris et au lendemain des attaques à Copenhague, Benjamin Netanyahu a de nouveau exhorté les juifs de toute l’Europe à rejoindre Israël. "A tous les juifs d’Europe: je dis Israël vous attend les bras ouverts" a-t-il indiqué. Déjà après les attentats en France, le Premier ministre israélien avait irrité Paris.

Lundi, Manuel Valls et François Hollande ont de regretté les déclarations de Benjamin Netanyahu. "Je ne laisserais pas des paroles prononcées par Israël qui laisseraient penser que les juifs n’auraient plus leur place en Europe et en France en particulier", a déclaré François Hollande en déplacement en Seine-et-Marne. "La République aime tous ses enfants (…), à nous d’assurer aux juifs de France et plus largement à tous les citoyens de France, la sécurité, le respect, la reconnaissance et la dignité".

Des propos électoralistes

Plus tôt dans la matinée, Manuel Valls a lui aussi voulu apporter une réponse aux propos de Benjamin Netanyahu. "Quand on est en campagne électorale, ça ne veut pas dire s’autoriser à n’importe quelle déclaration".

Le Premier ministre israélien prépare en effet les législatives du 17 mars. Une campagne dans laquelle il insiste sur la thématique sécuritaire pour tenter de faire barrage à la coalition des Travaillistes et du centre-gauche.

"La France est blessée, comme vous"

Comme François Hollande, Manuel Valls a voulu se montrer rassurant. "Mon message aux juifs de France est le suivant: la France est blessée, comme vous, et ne veut pas votre départ. La France vous dit une nouvelle fois son amour (…). La maison des Français juifs, c’est la France." En 2014, le nombre de juifs à émigrer vers Israël a doublé pour atteindre 7.000 personnes. Des départs en nombre, attribués notamment à la hausse des actes antisémites. Les juifs français sont les plus nombreux à rejoindre Israël, devant juifs originaires des Etats-Unis. L'Agence juive pour Israël qui s'occupe des arrivants prévoit 10.000 nouveaux immigrants juifs venus de France en 2015.

Carole Blanchard