BFMTV

Le pape François affirme son soutien aux "unions civiles" pour les couples homosexuels

Le pape François.

Le pape François. - Andreas Solaro

La presse américaine rapporte qu'au cours d'un documentaire qui lui est consacré et dont la première a eu lieu à Rome ce mercredi, le pape François déclare son soutien aux lois permettant aux personnes homosexuelles de s'unir civilement. C'est la première fois que le pape s'exprime aussi clairement sur ce sujet.

Ce n'est pas une révolution mais une précision qui prend une résonance inédite dans la bouche du pape. Dans un documentaire qui lui est consacré, intitulé Francesco, réalisé par Evgueny Afineevsky, et dont la première a eu lieu ce mercredi lors du Festival du film de Rome, le souverain pontife a en effet signifié clairement qu'il était favorable à la possibilité d'"unions civiles" pour les couples homosexuels. Cette position se situe dans la ligne de pensées qu'il avait déjà exprimées par le passé mais jamais en tant que pape.

Une union civile mais pas de mariage

"Les homosexuels ont le droit d'avoir une famille. Ils sont les enfants de Dieu et ont le droit à une famille. Personne ne devrait être rejeté, ou accablé pour son homosexualité", déclare le pape François devant la caméra, selon des propos rapportés par NBC News, ajoutant: "Ce qu'il faut créer, c'est une loi d'union civile. De cette manière, ils sont couverts légalement. J'ai pris position en faveur de cette initiative".

Il fait ici référence, note ici l'agence de presse américaine AP, à son soutien aux unions civiles alors qu'il était encore archevêque de Buenos Aires, unions (comme le PACS français) qu'il jugeait comme une alternative acceptable au mariage. Le pape a de surcroît évoqué plusieurs fois le thème de l'homosexualité depuis le début de son pontificat.

Comme un écho

Lors des deux volets du synode sur la famille en 2014 et 2015, il avait écarté l'idée d'une approbation du mariage entre les personnes de même sexe par l'Eglise. En août 2018, revenant en avion d'un voyage en Irlande, il avait soulevé la polémique en lançant à ses interlocuteurs:

"Je leur dirais (aux parents ayant des enfants homosexuels, NDLR) premièrement de prier, ne pas condamner, dialoguer, comprendre, donner une place au fils ou à la fille. Quand cela se manifeste dès l'enfance, il y a beaucoup de choses à faire par la psychiatrie, pour voir comment sont les choses".

Précédemment, en juillet 2013, là encore dans un avion, il avait par ailleurs affirmé: "Les homosexuels ne doivent pas être marginalisés à cause de leur orientation sexuelle, mais être intégrés dans la société." Des propos que sa sortie devant l'objectif du réalisateur de Francesco reprend comme un écho.

Robin Verner
Robin Verner Journaliste BFMTV