BFMTV

Paris: la "maison solidaire" dédiée aux sans-abri du métro n'ouvrira pas cet hiver comme prévu

-

- - PHILIPPE DESMAZES / AFP

Info BFM Paris. La maison des solidarités, dédiée aux sans-abris du métro et imaginée par Valérie Pécresse, n’ouvrira pas comme prévu dans le lycée Lazare Ponticelli.

"La maison solidaire" imaginée par la présidente de la région Ile-de-France, Valérie Pécresse, pour abriter les sans-abris du métro n’ouvrira pas cet hiver comme cela était initialement prévu.

Pour cause, cette dernière devait être installée dans le lycée Lazare Ponticelli, dans le 13e arrondissement de Paris. Or, l'établissement devra finalement accueillir les élèves du lycée voisin, Gabriel Fauré, actuellement en travaux. Selon une source proche du dossier, qui s'est confiée à BFM Paris, l'établissement qui devait accueillir jusqu’à 400 personnes pourrait tout de même héberger quelques sans abri dans les logements de fonction. 

Une opposition de la mairie

Le centre dédié aux sans abri du métro avait suscité la polémique et l’opposition vive de riverains lors de réunions publiques en juillet et septembre. La maire de Paris et le maire du 13eme arrondissement avaient par ailleurs écrit à Valérie Pécresse dénonçant un projet fait sans concertation et dans un arrondissement qui accueille déjà beaucoup de publics fragiles.

Valérie Pécresse avait annoncé en mai dernier chercher une solution pour accueillir les sans-abri qui vivent dans le métro, une population estimée entre 350 et 450 personnes. Selon nos informations, les villes de Clichy, d’Issy-les-Moulineaux ou encore la mairie du 5e arrondissement ont déjà proposé des places. Une réflexion serait par ailleurs en cours dans le 17e arrondissement.

Barthélémy Bolo avec Cyrielle Cabot