BFMTV

Ouragan Irma: à quoi correspond la vigilance violette?

-

- - Météo France

La Martinique a été placée en alerte violette à l'approche de l'ouragan Maria. Depuis dimanche, la Guadeloupe est en alerte rouge cyclonique. Mais à quoi correspondent ces niveaux de vigilance?

L'ouragan Maria devrait toucher la Guadeloupe et la Martinique dans la nuit de lundi à mardi. La première île a été placée en alerte rouge cyclonique à l'approche du phénomène météorologique, et la seconde en alerte violette. Il s'agit du niveau de vigilance maximal en France.

Sur son site Internet, Météo France propose un premier code couleur allant du vert au rouge. Le vert indique qu'il n'y a pas de vigilance particulière, le jaune qu'il faut rester "attentif", l'orange qu'il faut être "vigilant" et le rouge qu'une "vigilance absolue s'impose". Ces couleurs correspondent au degré de danger attendu dans les prochaines 24 heures.

Une vigilance violette implique le confinement

Mais dans les zones tropicales et notamment aux Antilles, en cas de phénomènes cyclonique imminent, la vigilance "Cyclone" peut-être activée. Celle-ci comporte deux nouvelles couleurs: le violet et le gris. "La couleur évolue en fonction de la proximité du cyclone et/ou des impacts attendus sur le territoire", explique l'institut sur son site. Alors que le vigilance cyclone rouge indique qu'il faut se "protéger", la violette va plus loin en obligeant les habitants à se "confiner".

-
- © -

Des consignes de sécurité

En cas de vigilance violette, il est précisé que toutes les activités doivent cesser et que la circulation et les déplacements sont interdits. Pendant le passage de l'ouragan, les habitants doivent également rester à l'écoute des médias, rester chez eux ou dans un abri, prévoir des consolidations sur leurs portes et fenêtres, se maintenir éloignés des baies vitrées et couper le courant électrique. 

Enfin, une vigilance "grise" peut-être activée après le passage du cyclone. Les habitants doivent alors "rester prudents" en se déplaçant au minimum. Ce niveau implique également la coopération avec les forces de l'ordre: il est ainsi, entre autres, demandé aux rescapés de signaler les victimes éventuelles aux services de secours et aider les équipes d'interventions au dégagement des itinéraires et des voies de circulation.

M.P et L.A.