BFMTV

Opération coup de poing d'Attac devant le siège de LREM

-

- - Des militants d'Attac devant le nouveau siège de La république en marche lundi - Image Tanguy de Lanlay

Mardi matin, une dizaine de militants d'Attac se sont rassemblés devant le nouveau siège de La République en marche, protestant contre la loi travail.

Une dizaine de militants d'Attac étaient rassemblés mardi matin devant le nouveau siège de La république en marche rue Sainte-Anne dans le deuxième arrondissement de Paris. Manifestant contre la loi travail, les militants ont rebaptisé le parti présidentiel "La régression en marche!".

"Les ordonnances rendront le travail jetable d'un clic comme un titre financier", assurent les militants sur place. Deux manifestants en bleu de travail, une poubelle autour de la taille où il était inscrit "travail jetable", tiraient un autre manifestant déguisé en César et portant un masque d'Emmanuel Macron.

Mobilisation importante

La mobilisation contre la loi travail a débuté il y a une semaine. Mardi 12 septembre, plusieurs manifestations ont eu lieu dans différentes villes de France, tandis que des forains ont ralenti le trafic aux abords de Paris. Lundi 18 septembre, des routiers se sont rassemblés et ont dressés plusieurs barrages pour protester contre la loi travail. Des représentants syndicaux de la CDT et de la CFTC ont été reçus par la ministre du travail Muriel Pénicaud.

Très impliquée dans la lutte contre la loi travail, Attac - l'Association pour la taxation des transactions financières et pour l'action citoyenne - est une organisation altermondialiste fondée en 1998 en France. Elle compte 10.000 membres répartis dans 38 pays sur tous les continents.

G.D. avec Tanguy de Lanlay