BFMTV

"Nous sommes tous avec vous": Ils se décarcassent pour rompre l’isolement dans les Ehpad

La situation dans les Ehpad est dramatique, a reconnu le directeur général de la Santé. Privés des visites de leurs proches, les résidents de ces établissements spécialisés - en proie au désarroi - sont également exposés au Covid-19. Les initiatives se multiplient pour leur apporter, de loin, le soutien psychologique et moral dont ils ont besoin.

"Je vous envoie toute ma joie pour combler votre coeur." Isolés depuis l’arrivée du coronavirus en France, les résidents des Ehpad sont particulièrement menacés par la maladie infectieuse. Dans les maisons de retraite, le bilan est cruel avec déjà 16 décès dans un établissement de Saint-Dizier en Haute-Marne, sept dans un Ehpad de Haute-Savoie, et 20 autres dans les Vosges.

"En Ile-de-France, sur les 700 Ehpad, on sait qu'il y en a 100 à 150 qui pourraient être déjà touchés par le Covid-19", s’est alarmé Frédéric Valletoux, président de la Fédération hospitalière de France sur France Info

"Lettres à l'Ehpad", messages de "tendresse"

La situation de ces résidents vulnérables et coupés du monde extérieur inquiète, à tel point que les initiatives pour leur faire parvenir des messages de soutien se multiplient. Soucieux de "mettre un peu de baume au coeur" aux personnes âgées, Pierre-Axel Tourmente, professeur de Français au collège St Bernard, à Bayonne, a proposé à ses élèves de 5e, 4e et 3e de leur écrire, via le projet "Lettres à l’Ehpad". 

"En collaboration avec une collègue du collège St Thomas d’Aquin à Saint-Jean-de-Luz, je leur ai soumis cette idée et j’ai reçu une avalanche de lettres", se réjouit-il, interrogé par BFMTV.com.

Sur les 60 courriers que ses élèves lui ont fait parvenir ce mercredi matin, 40 ont déjà été transférés aux Ehpad de la Côte Basque. "Ces messages sont plein de tendresse, avec des dessins, des coeurs…", détaille Pierre-Axel Tourmente.

Donner de "l'espoir et de la joie"

"Je vous écris pour vous donner tout mon courage en cette période compliquée", écrit avec soin une jeune fille de 12 ans. "Je vous souhaite un super avenir et le sourire jusqu'aux oreilles", trace une autre au feutre mauve.
"Lettre à l'Ehpad"
"Lettre à l'Ehpad" © Pierre-Axel Tourmente

Dans une autre lettre, agrémentée du portrait d’un homme et d’une femme aux cheveux poivre et sel, une élève envoie des mots de réconfort: "Nous sommes tous avec vous (...) Même si on ne se connait pas, j’aimerais que cette lettre vous donne de l’espoir et de la joie."

"Lettre à l'Ehpad"
"Lettre à l'Ehpad" © Pierre-Axel Tourmente

"Les enfants se sentent utiles et solidaires, ils sont ravis de participer à ce projet", assure leur professeur de Français. Une solidarité qui se retrouve également dans le projet de Xavier Larroque et Tristan Goasguen. En novembre 2018, les deux hommes ont eu l’idée de créer la plateforme Arthrose TV qui a vu le jour, sur Facebook, en janvier 2020.

Arthrose TV, le soutien pour l'humour

Il s’agit d’un journal télévisé parodique, réalisé par les résidents de l’Ehpad le Chant des pins, à Mimizan. "On a tourné cette émission en octobre 2019, sur douze jours, avec les résidents et le personnel de l’Ehpad, nous raconte Xavier Larroque. Ca a créé des liens très forts entre tout le monde." Mais depuis la suspension des visites dans ces établissements, impossible d’envisager de nouveaux tournages. Alors, Xavier Larroque et son compère ont eu une nouvelle idée:

"Pour préserver le lien entre l’intérieur et l’extérieur, on appelle chacun de nos abonnés à nous envoyer une vidéo humoristique, une photo, un message… pour qu’on puisse ensuite les envoyer au personnel de l’Ehpad qui les montrera aux résidents."

Le message est passé, puisque Xavier Larroque assure en avoir "déjà reçu plein. Les résidents ont été très touchés en apprenant cette initiative" et ont tenu à rendre la pareille. "J’ai reçu des vidéos des résidents qui remercient les gens pour leurs messages. On va bientôt les poster sur notre page Facebook!" s’amuse-t-il, fier d’avoir initié ce dialogue numérique. 

Des personnalités contre l'isolement

Facebook, un réseau social désormais très utilisé par les personnes âgées, regorge de ce genre de messages… Allant même parfois jusqu’à mobiliser des personnalités publiques. C’est ce qu’est parvenu à faire Delphine Dupré-Lévêque, anthropologue et créatrice de la page "Stop à l’isolement".

"Je voulais faire quelque chose d’artisanal pour les résidents des Ehpad et pour le personnel qui est mis à rude épreuve", nous explique-t-elle. 

Le principe est simple: poster de courtes vidéos - de 5 minutes maximum - avec des personnes connues qui témoignent leur soutien aux Ehpad. Delphine Dupré-Lévêque invite ainsi les soignants à demander aux personnes qu’ils accompagnent quelles sont les personnalités qu'elles souhaiteraient "rencontrer", "et nous ferons tout pour recueillir un message, un geste de leur part".

La page n’est en ligne que depuis le 18 mars, mais Delphine Dupré-Lévêque peut déjà se targuer d’avoir obtenu la participation de Michel Drucker, Michel Jonasz et de Sophie Darel. 

"Une chanteuse a également accepté d’adresser un mot aux résidents des Ehpad, on enregistra prochainement sa vidéo", glisse-t-elle, soucieuse de ne pas lever le voile sur l’identité de cette personnalité.
Ambre Lepoivre