BFMTV

Marion Maréchal-Le Pen s'étonne de "manquer" autant au Front national

-

- - -

Si elle assure avoir quitté la vie politique, les proches de Marion Maréchal-Le Pen veulent croire à son retour sur le devant de la scène. Une situation qui amuse la principale intéressée.

Depuis le 9 mai et sa décision de ne pas se représenter aux élections législatives, Marion Maréchal-Le Pen n'a pas chômé. Inscrite en MBA à l'école de commerce et de management de Lyon, elle tente de se reconvertir dans le privé.

Pour autant, la nièce de Marine Le Pen, la présidente du Front national, n'a pas abandonné l'idée d'un retour en politique comme le révèle son entourage pour Le Parisien. "Je leur manque à ce point-là?" ironise-t-elle d'ailleurs.

2022 en ligne de mire ?

"Quand les militants vont se rendre compte que Marine est devenue une machine à perdre, ils vont commencer à paniquer. C'est là que Marion aura une carte à jouer. Du moins, si elle le veut", assure un militant du Front national au quotidien francilien.

"Elle a un avenir. En 2022 Macron aura 45 ans et Marion seulement 32, ce qui donnera un sacré coup de vieux à la classe politique", assure Olivier Bettati, ex-numéro deux de Marion Maréchal-Le Pen au sein du conseil régional de Paca. "Si Marine se retrouvait inéligible à cause de l'affaire des emplois fictifs au Parlement européen, ça pourrait ouvrir un boulevard à Marion", explique par ailleurs un historique du Front national au Parisien.

G.D.