BFMTV

Pass sanitaire élargi: de nouveaux appels à manifester ce samedi après sa validation

Manifestation contre le pass sanitaire le 5 août 2021 devant le Conseil constitutionnel à Paris

Manifestation contre le pass sanitaire le 5 août 2021 devant le Conseil constitutionnel à Paris - STEPHANE DE SAKUTIN © 2019 AFP

De nouveaux rassemblements doivent avoir lieu ce samedi dans plusieurs villes en France, pour protester contre l'extension du pass sanitaire. 200.000 personnes avaient protesté la semaine dernière.

Le Conseil constitutionnel a validé jeudi l'essentiel de la loi qui élargira dès lundi le pass sanitaire à de nouveaux lieux publics, ainsi qu'une obligation vaccinale pour les soignants. Une décision qui a déjà suscité de nouveaux appels à manifester sur les réseaux sociaux samedi à travers la France.

Environ 140 manifestations sont prévues sur l'ensemble du territoire ce samedi.

Quatre manifestations ont été déclarées et acceptées dans la capitale. Une première a été déposée par la gilet jaune Sophie Tissier au nom du mouvement Paris Liberté. Elle partira à 11h de la place du Palais Royal (1er arrondissement) pour rejoindre la place Fontenoy (7è). Mais selon des estimations du renseignement territorial, obtenues par BFMTV, elle ne regrouperait que 40 à 80 personnes.

Une autre doit partir à 12h30 de la station de métro Pont de Neuilly (Neuilly-sur-Seine) pour rejoindre la place du Châtelet. Déclarée par un mouvement de gilets jaunes, elles est considérée comme la manifestation la plus à risques, 3000 à 6000 personnes y sont attendues. "C'est la manifestation la plus à risques, notamment de départs en cortèges sauvages. On y portera une attention particulière", a expliqué à l'AFP une source policière qui évoque par ailleurs une "vigilance" particulière autour des Champs-Elysées.

Un cortège s'élancera aussi à 13h de la place Edmond Rostand, dans le 6e arrondissement, pour rejoindre la place du Palais Royal (1er). 200 à 400 personnes devraient s'y joindre.

Le président du mouvement les Patriotes Florian Philippot a de son côté appelé à "un élan vital" jeudi soir sur Twitter. Les Patriotes ont ainsi lancé un appel à manifester à Paris samedi, à partir de 14h30, de l'École militaire à la place Vauban, dans le 7e arrondissement de la capitale. 7000 à 10.000 personnes y sont attendues,

Une cinquième manifestation initialement annoncée a été annulée parce qu'elle passait devant les locaux de plusieurs médias.

140 manifestations sur l'ensemble du territoire

Dans une note datée du 4 août, dont BFMTV a eu connaissance, le renseignement territorial table sur une mobilisation importante pour ce 7 août. Ainsi, 150 à 200.000 manifestants sont attendus en tout, dont plus de 10.000 à Montpellier, plus de 8000 à Toulon, 6000 à Bordeaux, 5000 à Perpignan, 5000 à Nice, 5000 à Mulhouse, 4000 à Nantes, Colmar, Annecy, ou encore 3000 à Bayonne et Pau.

Pas moins d'une douzaine de manifestations sont prévues dans les Hauts-de-France, l'Aube et les Ardennes, notamment à Lille, Abbeville, Reims ou Dunkerque. À Toulouse, les manifestants protesteront non seulement contre le pass sanitaire mais aussi contre la réforme de l'assurance chômage et celle des retraites.

D'autre part, pour la troisième semaine consécutive, la préfecture du Rhône a décidé d'interdire les manifestations dans plusieurs quartiers de Lyon ce samedi, notamment sur une grande partie de la Presqu'île. Cette décision a été prise "en raison des violences survenues ces dernières semaines en marge des rassemblements revendicatifs illégaux", a expliqué la préfecture.

Une manifestation jeudi devant le Conseil constitutionnel

Jeudi soir, peu après la décision du Conseil consitutionnel, plusieurs centaines d'anti-pass sanitaire se sont rassemblés aux abords du siège de l'institution, dans le centre de Paris, scandant face aux CRS des slogans comme "liberté, liberté", ou "Macron, ton pass on n'en veut pas".

Le week-end dernier, la protestation avait réuni plus de 200.000 personnes, contre 161.000 une semaine plus tôt selon le ministère de l'Intérieur. "On attend globalement le même nombre de manifestants", pronostique une source policière à l'AFP.

Mélanie Vecchio et Émilie Roussey avec AFP