BFMTV

Nantes: rassemblement contre l'homophobie

BFMTV

Plusieurs centaines de personnes -600 selon la police, 2.000 selon les organisateurs- se sont réunies samedi à Nantes pour dénoncer pacifiquement les "fascistes" homophobes, le climat de "terreur" créé par certaines exactions d'opposants au mariage pour tous et clamer leur lassitude d'être insultés.

Le rassemblement était organisé par les Dures à Queer, un collectif anti-homophobie nantais, qui a fait ensuite entonner plusieurs chants et slogans comme "C'est la fin du monde homophobe".

Plusieurs élus locaux se tenaient parmi eux avec leurs écharpes tricolores, dont Michèle Gressus, vice-présidente socialiste de Nantes Métropole, qui a dénoncé "les paroles, les faits et les gestes de fascistes".

L'un des organisateurs a demandé à la foule de s'effondrer dans un évanouissement collectif, un "evanouing", symbolisant celui de la présidente du Parti chrétien-démocrate (PCD), Christine Boutin, farouche opposante au projet de loi, quand elle apprendra que la loi sur le mariage pour tous aura été définitivement votée.

M.G. avec AFP