BFMTV

Marche anti-"équitaxe" à Nice: des centaines de cavaliers sur la promenade des Anglais

BFMTV

Quelque 600 piétons et cavaliers de toute la Côte d'Azur, accompagnés de 170 chevaux et poneys selon la police (300 bêtes selon les organisateurs), ont marché dimanche sur la promenade des Anglais pour dire non à une hausse de la TVA sur les activités des centres équestres, a constaté une journaliste de l'AFP.

La manifestation s'est ébranlée sous un soleil radieux en fin de matinée aux abords de l'aéroport de Nice Côte d'Azur, aux cris de "Hollande, t'es foutu, les poneys sont dans la rue" ou encore "Les poneys au pouvoir, Hollande à l'abattoir". Une manifestante portait une banderole où était écrit: "Hier j'étais champion, demain je serai en lasagnes - Non à la TVA", d'autres des panneaux ou des brassards "Non à l'équitaxe".

En tête de la manifestation, guidant un poney, le député-maire UMP de Nice Christian Estrosi a indiqué qu'il "n'accepterai(t) pas qu'on porte atteinte à cette activité". "300 emplois directs ou indirects sont menacés par cette hausse de TVA dans les Alpes-Maritimes", a-t-il assuré à l'AFP, avant d'enfourcher pendant quelques instants un cheval blanc, mitraillé par les photographes.

A.D. avec AFP