BFMTV

Loi Travail: affrontements entre manifestants et CRS à Paris

La mobilisation se poursuit contre la loi Travail et a donné lieu à plusieurs incidents ce jeudi. BFMTV était à Stalingrad à Paris dans le 19e arrondissement et a filmé une jeune femme recevant un coup de pied dans le ventre lors d'un face-à-face tendu entre manifestants et forces de l'ordre.

Les incidents se succèdent en marge des manifestations contre la loi Travail. Blocages de lycées, agression de membres de la direction d'une cité scolaire, heurts avec la police: les jeunes se sont de nouveau mobilisés jeudi un peu partout en France pour demander le retrait du texte de Myriam El Khomri.

Plusieurs centaines de personnes étaient réunies en soirée sur la place de la République, où se retrouvent depuis deux semaines les participants au mouvement "Nuit debout". Contrairement à ce qui était un temps envisagé, l'interview de François Hollande n'y était pas retransmise. "On fait un espace de débats pour se réapproprier la place. Si on diffusait une allocution officielle, ça n'aurait pas d'intérêt", justifie Simon, un jeune en charge de l'accueil.

Quelques dizaines de manifestants se sont par ailleurs déplacés à proximité du Musée de l'Homme, où se déroulait l'émission, mais étaient tenus à distance par un important dispositif de police.

Coup de pied dans le ventre

Ces rassemblements nocturnes, qui se tenaient également dans plusieurs autres villes, étaient le point d'orgue d'une nouvelle journée de mobilisation contre le projet de loi travail, encore une fois émaillée d'incidents.

A Paris, une manifestation a réuni en début d'après-midi 1.700 personnes selon la police. BFMTV a filmé dans le quartier de Stalingrad à Paris dans le 19e des face-à-face tendus entre jeunes et forces de l'ordre. Etudiants et lycéens s'étaient donné rendez-vous près de la place Stalingrad pour rejoindre la place de la Bastille. Des groupes se sont formés face à des cordons de CRS.

Sur les images de nos reporters, on peut voir une jeune fille qui harangue les policiers. Un homme de la compagnie républicaine de sécurité s'avance en se protégeant de son bouclier et donne un puissant coup de pied dans le ventre de la manifestante en perdant sa matraque. La jeune femme tombe à terre se relève et repart à l'affrontement mais un jeune homme vient l'attraper par la taille pour qu'elle retourne dans la foule. 

C'était déjà dans le même arrondissement qu'une vidéo d'un lycéen frappé au visage par CRS avait été tournée le jeudi 24 mars. L'l'Inspection générale de la police nationale (IGPN) avait été saisie pour définir s'il s'agissait d'un cas de violences policières. La scène s'était déroulée aux abords du lycée parisien Henri-Bergson et les images tournées au téléphone portable avaient fait le tour des réseaux sociaux. 

Des incidents à République

Des échauffourées ont aussi éclaté durant une vingtaine de minutes sur la place de la République. Des manifestants cagoulés ont jeté chaises, bâtons et bouteilles en direction des CRS, qui ont riposté avec des charges et du gaz lacrymogène.

Au total, six personnes ont été interpellées pour des jets de projectiles et "outrages", a indiqué la Préfecture de police. Sept CRS ont également été légèrement blessés, ainsi que quatre manifestants, a-t-on précisé de même source.

Elise Maillard avec AFP