BFMTV

Les syndicats appellent à manifester contre le FN jeudi à Paris

Le syndicat lycéen Fidl, ici à Paris dans le cadre d'une manifestation en octobre 2013, est une des organisations appelant à manifester.

Le syndicat lycéen Fidl, ici à Paris dans le cadre d'une manifestation en octobre 2013, est une des organisations appelant à manifester. - -

Une douzaine d'organisations, dont l'Unef, la Fidl et l'UNL, organisent "une contre-offensive concrète de terrain" jeudi après-midi à Paris.

La CGT, FSU et Solidaires et des syndicats étudiant et lycéens ont appelé mercredi dans un communiqué commun "à organiser les ripostes" contre l'extrême droite, via à "une contre-offensive concrète de terrain". Une douzaine d'organisations, dont l'Unef, la Fidl et l'UNL, appellent à manifester jeudi après-midi à Paris contre l'extrême droite sur les "valeurs d'égalité, de liberté et de solidarité".

"Nos organisations n'ont pas attendu le résultat des élections européennes de dimanche pour mesurer le danger de l'extrême droite", écrivent les syndicats. Mais, ajoutent-ils, le résultat des élections "confirme sa poussée". Dès lors, "une contre-offensive concrète de terrain, dans les lycées, les universités, les entreprises, les services publics, dans tous les territoires, est indispensable", estiment-ils.

Des manifestations sont également prévues jeudi dans plusieurs autres villes à l'appel de l'Unef, et notamment à Rouen, Bordeaux, Lyon, Toulouse ou encore Marseille.

Déjà des manifestations à Lille, Brest...

Des manifestations contre le Front national ont déjà eu lieu dans plusieurs villes ce mercredi.

A Lille, entre 450 personnes selon la police et 500 selon les organisateurs, majoritairement des jeunes, ont manifesté mercredi en fin d'après-midi dans le centre-ville contre le Front national. Dans le rassemblement, convoqué par les Jeunes communistes du Nord, étaient également présents des membres du NPA, du Front de gauche, des Jeunes socialistes, du collectif des sans-papiers et des syndicats lycéen, l'Unil, et étudiant, l'Unef.

A Brest, une manifestation contre le Front national a réuni mercredi entre 400 et 700 lycéens et étudiants, selon la police et selon le syndicat étudiant Unef de Brest. "La jeunesse emmerde le Front national", scandaient les jeunes en défilant dans les rues du centre, reprenant un slogan des années 1980. La manifestation avait été organisée de manière informelle, via les réseaux sociaux.

Mardi, des manifestations du même type avaient pacifiquement rassemblé quelque 200 étudiants et lycéens à Rennes et 300 à Angers.

V. R. avec AFP