BFMTV

Elizabeth II: "Nous sommes gardiens de la paix"

La reine et le président ont trinqué lors du diner d'Etat, à l'Elysée.

La reine et le président ont trinqué lors du diner d'Etat, à l'Elysée. - -

70 ans après le Débarquement allié du 6 juin 1944, les plages de Normandie ont accueilli près de 1.800 vétérans, et les chefs d’État et de gouvernement d'une vingtaine de pays. Revivez les événements de la journée à travers ce live.

Le D-Day, c'était il y a 70 ans. Pour commémorer ce moment-clé de la libération de l'Europe de l'Ouest, des cérémonies ont eu lieu toute la journée en Normandie. Près de 1.800 vétérans américains, britanniques ou canadiens ont fait le déplacement, ainsi que les chefs d'Etat et de gouvernement d'une vingtaine de pays.

Une journée hors-norme marquée par plusieurs échanges diplomatiques inattendus. Retrouvez en cliquant ici les cinq temps forts.

21h00 - Le président et la reine louent leur amitié. Le président François Hollande a rendu hommage aux liens qui unissent la France et le Royaume-Uni. "La paix est notre premier devoir", a rappelé le président, avant de porter un toast: "Je lève mon verre vers le grand peuple britannique, allié et ami du peuple français."

Dans un français parfait, la reine d'Angleterre a ensuite pris la parole, alternant avec l'anglais, pour rendre hommage à l'amitié franco-britannique. "Nous sommes tous deux gardiens de la paix et de la sécurité au niveau international", a notamment lancé la reine.

20h45 - La reine est arrivée. Avec une quinzaine de minutes de retard, le couple royal est entré dans la cour de l'Elysée en limousine, où le président François Hollande les attendait pour le dîner d'Etat donné en l'honneur d'Elisabeth II.

20h30 - Plus de 200 convives attendus. Du foie gras, dont raffole la reine, sera servi en entrée, accompagné d'une gelée de Sauternes. En plat, les invités pourront déguster un agneau de Sisteron, avec un Bordeaux grand cru. Et en dessert, le mystère plane encore... Seul le nom est connu: Sensation d'été.

19h45 - On s'active à l'Elysée pour le dernier rendez-vous de la journée. Il y a du beau monde dans la cour de l'Elysée, où les peronnalités arrivent au fur et à mesure pour assister au dîner d'Etat offert pour la reine d'Angleterre Elizabeth II, dernier événement d'une journée marathon pour François Hollande et ses homologues. L'actrice Line Renaud, l'entraîneur de football Arsène Wenger, Guillaume Gallienne et sa femme ont notamment été aperçus.

Arsène Wenger vient d'avoir son petit succès auprès des photographes #dînerdétat
— Pauline de St Remy (@PauSR) 6 Juin 2014

19h15 - A New York aussi... on a célébré le D-Day. Comme l'indique le Consulat français sur place, près d'un million de roses ont été lâchées par des hélicoptères au-dessus de la statue de la Liberté. Au pied de cette dernière, une grande banderolle a été déployée. "The French will never forget", peut-on lire dessus. "Les Français n'oublieront jamais".

Un million de pétales de rose largués sur la Statue de la Liberté pour le 70e anniversaire du D Day. Mais du vent. pic.twitter.com/jLYy5AiYEq
— Brigitte Dusseau (@BrigitteDusseau) 6 Juin 2014
#DDay70 #newyork bravo #thefrenchwillneverforget pic.twitter.com/UIw7rOwFhJ
— French Morning (@FrenchMorningNY) 6 Juin 2014

19h05 - Vladimir Poutine "satisfait". Invité aux commémorations des 70 ans du débarquement malgré de vives tensions au sujet de la crise ukrainienne, le président russe estime avoir eu des discussions "positives" avec ses collègues occidentaux.

En effet, peu avant le déjeuner, le chef d’État russe s'est entretenu pour la première fois avec Pedro Porochenko, le nouveau président ukrainien. Encore plus surprenant, c'est ensuite avec Barack Obama qu'il a eu une "discussion informelle", quand bien même le président américain avait annoncé ne pas souhaiter s'exprimer avec son homologue russe. "Nous avons discuté deux fois, de manière assez substantielle à mon avis", a précisé, à ce sujet, Vladimir Poutine.

[#Vine] Rencontre B. Obama - V. Poutine en marge du déjeuner des chefs d'Etat https://t.co/QFHEoCQJ0I @WhiteHouse @KremlinRussia_E #DDay70
— Élysée (@Elysee) 6 Juin 2014

18h55 - Bain de foule et autographes pour François Hollande. La cérémonie en hommage aux soldats polonais morts en Normandie lors de la Seconde Guerre mondiale terminée, le président s'offre un bain de foule avec les spectateurs venus en nombre au cimetière d'Urville. Au programme: autographes, poignées de main.

François Hollande ne devrait pas non plus trop s'attarder, il doit encore diner ce soir à Paris avec certains chefs d’État qui étaient déjà présents lors des commémorations à Ouistreham cet après-midi. La reine Elizabeth II en fait partie.

18h25 - Hollande et Komorowski à Urville. Accompagné du président polonais Bronislaw Komorowski, François Hollande est allé de Ouistreham à Urville, où une cérémonie franco-polonaise vient de débuter. Dans ce cimétière, où se déroule l'événement, reposent près de 696 soldats polonais morts pendant la Seconde Guerre mondiale.

Przemówienie @prezydentpl podczas polsko-francuskich uroczystości na polskim cmentarzu w #UrvilleLangannerie; #DDay70 pic.twitter.com/YEwLircTRo
— Ambassade de Pologne (@PLenFrance) 6 Juin 2014

18h20 - Qu'à dit Barack Obama à Vladimir Poutine? Plus d'informations ont filtré sur l'échange surprise qui s'est déroulé entre le président américain et son homologue russe. D'après l'entourage du premier cité, Obama a demandé à Poutine "d'apaiser les tensions en Ukraine", sous peine de voir s'aggraver l'isolement international de la Russie.

18h15 – Le prince William prend la parole. Saluant "l'ingéniosité britannique" qui a permis d'organiser le débarquement il y a 70 ans, le prince William a aussi un mot pour la mémoire de "tous les vétérans du monde". Pour rappel, la plage d'Arromanches-les-Bains n'est pas l'une des plages du débarquement, mais bien là qu'a été construit le port qui a permis d'assurer la logistique gigantesque les jours qui ont suivi le D-Day.

18h05 - Première visite officielle du couple princier Kate et William en France. Un hommage est rendu aux vétérans britanniques actuellement à Arromanches. Pour l'occasion, et pour la première fois officellement en France, Kate et William sont présents. La cérémonie a lieu sur la plage, à proximité du Musée du débarquement.

Pour représenter le gouvernement français, Bernard Cazeneuve, ministre de l'Intérieur, a fait le déplacement.

Prince William and Kate Middleton enjoyed tea with veterans in Normandy: http://t.co/hSYqRsq1nl #DDay70 pic.twitter.com/WrRIRXOTWZ
— HELLO! (@hellomag) 6 Juin 2014

17h55 - François Hollande et son homologue polonais attendus à Urville. Après Ouistreham, les chefs d'Etat français et polonais sont attendus à Urville, pour une cérémonie franco-polonaise.

Les présidents français et polonais se font attendre à Urville : on répète en attendant... #dday #tendancedday pic.twitter.com/oKZADOEoNs
— tendanceouest (@tendanceouest) 6 Juin 2014

17h40 – Direction Arromanches! Les commémorations étant terminées à Ouistreham, les regards se dirigent désormais vers le Musée du débarquement à Arromanches-les-Bains. Le couple princier Kate et William y est attendu, pour rendre hommage, notamment, à des vétérans britanniques. Il est à noter que trois générations de la famille royale se trouvent aujourd'hui en Normandie, le prince Charles s'étant rendu lui à Bayeux.

17h30 - Fin des cérémonies à Ouistreham. Le spectacle sur la plage de Sword Beach s'est achevé. François Hollande a raccompagné Barack Obama, qui a pris place dans un gros 4x4 Chevrolet blindé. Au passage, le président américain a précisé que c'était "très important" pour lui d'être présent ici aujourd'hui.

17h05 – Un drôle d'échange entre Obama et Poutine… C'est la nouvelle diplomatique du jour: contre toute attente, peu avant le déjeuner au château de Bénouville, le président américain et russe ont eu une discussion informelle, quand bien même ils n'avaient pas l'intention de discuter ensemble. A leur arrivée à Ouistreham, sur la tribune d'honneur, les deux hommes ont par la suite arboré un visage amusé lorsque les caméras de télévisions les ont superposés à l'écran. Voyez vous-même:

17h00 - John Kerry remercie la France "pour son accueil". "Le président Hollande a bien parlé aujourd'hui, c'était un très bon discours", a indiqué à BFMTV le chef de la diplomatie américaine en marge des cérémonies à Ouistreham. "C'est une journée incroyable!", a déclaré John Kerry.

16h55 - Le spectacle continue à Sword Beach. A la suite du discours de François Hollande, plusieurs artistes et comédiens se succèdent devant les nombreux spectacteurs présents. Plusieurs scènes historiques sont jouées. Avec, bien sûr, le débarquement.

Évocation du débarquement à Ouistreham #dday http://t.co/Qbrdjr1iWD
— Adrien Gindre (@agindre) 6 Juin 2014

16h45 - Un "contact" important entre Poutine et Porochenko. "Tout un travail a été fait pour faire en sorte" que les présidents russe et ukrainien "se voient et se parlent", a expliqué Laurent Fabius à BFMTV vendredi, après la rencontre entre Vladimir Poutine et le nouveau président ukrainien Petro Porochenko. "L'objectif c'est d'arriver à un cessez-le-feu", a précisé le ministre des Affaires étrangères.

16h40 - "La France n'oubliera jamais". Voici ce qui est lisible depuis les airs, au-dessus d'une plage de Normandie.

"D-Day": 1944 / 2014 70th Anniversary on June 6, 2014. http://t.co/VuY9ddoH7b pic.twitter.com/quRRTM3oV0
— France in Chicago (@FranceinChicago) 6 Juin 2014

16h30 - François Hollande: "Je m'incline devant les morts du 6 juin et de la bataille de Normandie." Après plus d'une demi-heure de discours, où François Hollande a enchainé les hommages et salué la mémoire de toutes les victimes de la Seconde Guerre mondiale et des conflits contemporains, le président de la République a pris un engagement pour l'avenir en mémoire des soldats tombés, il y a 70 ans, sur ces plages de Normandie. "Il est des jours, où le souvenir des morts oblige tous les vivants. A nous représentants des peuples unis, de tenir la promesse écrite avec le sang des combattants. A nous d'être fidèles à leurs sacrifices en construisant à leurs noms, et aux générations futures, un monde plus juste, plus humain."

"Oui, je m'incline devant les morts du 6 juin et la bataille de Normandie. Je salue les vétérans. Je dis aux chefs d'Etat et aux chefs de gouvernement ma gratitude de les voir réunis ici. Et en même temps, de leur dire que ce qui nous attends est plus qu'un devoir, une obligation pour le monde, pour ceux qui ont combattu sur ces plages, et qui savent aujourd'hui, aujourd'hui même, par leurs esprits, que nous sommes leurs héritiers."

16h25 - Qui sont les chefs d'Etat et de gouvernement présents? Comme François Hollande l'a évoqué dès le début de son discours, près de 19 chefs d'Etats et plusieurs chefs de gouvernement sont présents à la cérémonie de commémoration du 70e anniversaire du débarquement, qui se déroule en ce moment même à Sword Beach (Ouistreham, Calvados). BFMTV.com vous proposer de les découvrir :

16h15 - Hollande veut voir les plages du débarquements classées au patrimoine de l'Unesco. "Je souhaite que les plages du Débarquement soient inscrites au patrimoine mondial de l'Unesco", a demandé le président de la République au cours de son cours ouvrant les cérémonies de commémoration du 70e anniversaire du D-Day à Sword Beach, à Ouistreham.

16h05 – François Hollande prend la parole. "Messieurs les chefs d'Etat et chefs de gouvernement, vous représentez ici 19 pays, rassemblés avec la France, pour marquer la réconciliation, la réunion, l'hommage, que nous devons à tous ces vétérans ici présents et que je veux d'abord saluer, parce qu'ils sont les témoins vivants, de ce qu'il s'est produit ici, le 6 juin, 1944." Qualifiant "d'exceptionnelle" la commémoration de cette année, le président de la République a salué le courage des jeunes soldats "âgés de 20 ans", qui, "il y a 70 ans, ici, jour pour jour, sur cette belle plage, sautaient dans l'eau, sous le déluge du feu, pour se battre pour la liberté."

Discours de François Hollande dans un cadre sublime #Dday70 #06juin2014 pic.twitter.com/GPQGHrjgTG
— Bleu_BNormandie (@fbleubnormandie) 6 Juin 2014

16h00 - La cérémonie débute. François Hollande fait face à la fanfare militaire, qui joue La Marseillaise. Une fois l'hymne national terminé, le président de la République passe en revue les militaires. Sur un rythme cadencé, ces derniers tournent sur la scène qui représente le globe terrestre, puis sortent du champs.

15h55 - Elizabeth II est à Sword Beach. Sortant d'un 4x4 Range Rover, la reine d'Angleterre est la dernière à rejoindre la tribune d'honneur sur la plage de Ouistreham après avoir salué les vétérans présents. Le début des cérémonies va pouvoir enfin commencer, avec près d'une heure de retard.

Et puisqu'on évoque Sa Majesté, on vous propose de jeter un oeil à ce diaporama qui revient sur toutes ses différentes tenues portées depuis son arrivée, hier, à Paris.

15h45 - Barack Obama à Sword Beach. En arrivant à Ouistreham, le président américain a reçu une véritable ovation. Le voilà placé sur la tribune d'honneur. On n'attend plus que la reine Elizabeth II et les cérémonies pourront commencer, avec près de 50 minutes de retard.

15h37 - La rencontre Obama - Poutine confirmée par l'entourage du président américain. "Le président Obama et le président Poutine ont discuté en marge du déjeuner des dirigeants. Il s'agissait d'une conversation informelle, pas d'une réunion bilatérale officielle", a confirmé Ben Rhodes, conseiller adjoint à la sécurité nationale du président américain, confirmant une information de BFMTV. Il s'agit de la première rencontre face à face entre les deux hommes depuis le début de la crise ukrainienne.

15h29 - Poutine arrive à Ouistreham, Obama quitte Bénouville. Alors que le président russe est accueilli par François Hollande à Sword Beach, Barack Obama vient tout juste de quitter le château de Bénouville, où ont déjeuné tous ces invités de marque. La Reine Elizabeth II est la dernière à quitter ce qui fut un haut-lieu de la resistance française lors de la Seconde Guerre mondiale, direction Ouistreham.

15h20 – Angela Merkel fortement applaudie. La cérémonie d'accueil a débuté sur la place de Sword Beach, à Ouistreham. Après l'arrivée de François Hollande et Manuel Valls, les chefs d’État se succèdent sur le tapis rouge, devant les yeux de plus de 7.000 personnes. Moment particulièrement intense: le passage d'Angela Merkel et sa poignée de main avec le président de la République. La chancelière allemande a été très fortement et chaleureusement applaudie. Tout un symbole.

15h15 - Sarkozy: "C'est toujours important que les leaders se rencontrent." "C'est un moment de rassemblement, notre pays en a besoin, et c'est très important d'honorer la mémoire de ceux qui n'avaient aucune raison de se battre pour nous", explique à BFMTV Nicolas Sarkozy à son arrivée vendredi aux cérémonies de commémoration du Débarquement à Ouistreham, dans le Calvados.

Au sujet de la présence de Vladimir Poutine, l'ancien Président ajoute: "C'est toujours important que les leaders se rencontrent", alors qu’on distingue une partie du public lancer des "Nicolas!" enthousiastes.

15h10 - François Hollande et Manuel Valls arrivent à Ouistreham. Le président de la République et son Premier ministre marchent sur le tapis rouge qui borde la tribune officielle, chacun en tennant un enfant par la main. Une fois arrivée devant les invités, ils saluent un par un an les vétérans facent à eux.

15h07 - Les chefs d'Etat et de gouvernement quittent le château de Bénouville. Alors que les cérémonies ont déjà pris du retard, les voitures commencent finalement à prendre le chemin de Ouistreham.

14h55 - Poutine et Obama discutent, les cérémonies retardées. Retournement de situation. Selon les commentateurs de BFMTV présents à Bénouville (Calvados), Barack Obama s'est approché de Vladimir Poutine pour s'entretenir avec lui. Le président américain avait pourtant exclu au préalable tout échange avec son homologue russe. La crise ukrainienne étant visiblement au cœur des discussions, les chefs d'Etat ne sont toujours pas sortis de leur déjeuner au château de Bénouville… Les cérémonies à Ouistreham, censées débuter à 15h, sont donc retardées.

14h45 - Nicolas Sarkozy volontairement caché des caméras ? Contrairement à ce que prévoit le protocole, Nicolas Sarkozy ne siégerait pas juste à côté de son homologue Valéry Giscard-D'Estaing, près de François Hollande. D'après plusieurs bruits, notamment rapportés par Atlantico, l'ex-président la République, déchu en 2012, serait placé un peu plus sur la droite parmi les invités, aux côtés d'anciennes personnalités politiques. Suffisamment éloigné, selon certains, pour qu'il n'apparaisse pas sur les caméras…

14h30 - Nicolas Sarkozy arrive à Ouistreham. Le doute a plané un instant, l'ex-président de la République ayant tardé à répondre à l'invitation pour venir assister aux commémoration du 70e anniversaire du D-Day. Nicolas Sarkozy est finalement présent à Ouistreham (Calvados).

14h25 - Kader Arif: "Les vétérans donnent des leçons de modestie." Le secrétaire d'Etat aux Anciens combattants et à la Mémoire a décoré 59 vétérans vendredi matin. "Ce sont des hommes et des femmes qui vous donnent des leçons de modestie et d'humilité. Ils transmettent qu'il ne faut pas avoir de haine à l'égard de l'autre. C'est eux qui m'impressionnent et non pas le contraire", a expliqué Kader Arif à BFMTV.

14h10 - Valéry Giscard d'Estaing vient d'arriver à Ouistreham. L'ancien président français est en train de s'installer dans la tribune officielle pour assister à la cérémonie d'hommage au débarquement qui devrait débuter dans plusieurs dizaines de minutes.

14h08 - Alan Turing, l'homme qui a permis que le D-Day ait lieu en 1944. Considéré comme le père de l'informatique, le mathématicien Alan Turing joua aussi un rôle essentiel au cours de la Seconde guerre mondiale en réussissant à percer le code secret des communications militaires nazies.

14h00 - François Hollande prend la parole. Le chef de l'Etat s'exprime au dîner de Bénouville. "Je suis heureux de pouvoir vous accueillir pour ce déjeuner", a déclaré François Hollande.

13h57 - Poutine et Porochenko se sont parlé. Le président russe et le nouveau président ukrainien se sont rencontré pour la première fois en marge du dîner de Bénouville, selon l'entourage de François Hollande. C'est le chef de l'Etat français qui a réuni les deux hommes pour un entretien de quinze minutes. Poutine et Porochenko ont évoqué d'éventuelles mesures de désescalade. L'Elysée annonce que les modalités d'un éventuel cessez-le-feu seront discutées dans les prochains jours.

13h36 - Elizabeth II et Barack Obama discutent. Le chef d'Etat américain parle avec la reine d'Angleterre après la photo de famille. Barack Obama semble vouloir éviter de croiser Vladimir Poutine, qui s'entretient avec François Hollande.

13h32 - Les chefs d'Etat posent pour la photo de famille. Les convives du dîner de Bénouville se sont réunis pour la photo de famille. François Hollande était encadré par les reines du Danemark et d'Angleterre.

13h27 - Obama arrive au dîner de Bénouville avec du retard. Le président des Etats-Unis a présenté à François Hollande un vétéran américain de la seconde guerre mondiale.

13h24 - Obama n'est toujours pas arrivé au dîner de Bénouville. Le président américain, attendu pour un dîner auquel participeront notamment François Hollande, Angela Merkel et Vladimir Poutine, se fait toujours attendre.

13h20 - Merkel veut impliquer Poutine dans le résolution du conflit ukrainien. "La Russie doit prendre sa part de responsabilité dans la résolution de la crise en Ukraine", a estimé la chancelière allemande ce jeudi.

13h15 - La Gendarmerie tweete des photos de Poutine et de la reine d'Angleterre.

#DDay - Entrée de sa majesté la reine Elisabeth II dans le château de #Bénouville #Normandie pic.twitter.com/gCg9b4T3EW
— GendarmerieNationale (@Gendarmerie) 6 Juin 2014
#DDay - Accueil de Vladimir Poutine par le président François Hollande au château de #Bénouville #Normandie pic.twitter.com/vutuDrDBfn
— GendarmerieNationale (@Gendarmerie) 6 Juin 2014

13h06 - Vladimir Poutine accueilli par François Hollande. Le président russe vient d'arriver au château de Bénouville pour le dîner entre chefs d'Etat. C'est désormais Manuel Valls qui a pris la place du chef de l'Etat sur le tapis rouge.

13h06 - Arrivée de Matteo Renzi.

12h55 - Albert II de Monaco arrive au Château de Bénouville. Albert II a été accueilli par le chef de l'Etat François Hollande.

12h51 - Manuel Valls et David Cameron foulent le tapis rouge. Les premiers ministre français et britannique viennent d'être accueillis par François Hollande au château de Bénouville.

12h46 - Arrivée du président grec. Károlos Papoúlias vient d'arriver au château de Bénouville. Le président tchèque Miloš Zeman et le premier ministre canadien Stephen Harper lui ont succédé sur le tapis rouge.

12h42 - Angela Merkel accueillie par François Hollande. La chancelière allemande est également présente sur le lieu où se déroulera le dîner entre chefs d'Etats.

12h35 - La reine d'Angleterre vient d'arriver. La reine Elizabeth II vient d'être accueillie par François Hollande au château de Bénouville. Elle est vêtue d'une robe vert pomme. Les présidents ukrainien et italien Petro Porochenko et Giorgio Napolitano sont également arrivés sur place.

12h30 - François Hollande arrive au château de Bénouville. Le chef de l'Etat vient d'arriver sur château de Bénouville, où se déroulera le dîner des chefs d'Etat.

12h25 - Boutin tacle Libération. Les cérémonies ne sont pas toujours l'occasion d'apaiser les esprtis. Christine Boutin a critiqué ce matin dans un tweet la une du journal Libération: "Liberté, courage, sacrifice. Le monde entier se recueille sauf Libération qui titre sur la PMA et la GPA sans vergogne! Voilà la priorité bobo."

#6juin DDay ! Liberté , courage, sacrifice. Le monde entier se recueille sauf @libe qui titre #PMA #GPA sans vergogne!Voilà la priorité bobo
— Christine Boutin (@christineboutin) 6 Juin 2014

12h15 - Fondant de veau et légumes du bocage au menu. Les chefs d'Etat sont attendus au Château de Bénouville pour dîner. Le menu est désormais connu. Selon nos informations, il sera le suivant:

-Saint-Pierre de petit bateau
Et son mille-feuille de pomme verte

-Fondant de veau au pommeau et à la truffe noire

-Légumes du bocage

-Fromages de la région

-Biscuit normand, poire caramel

12h05 - Le Château de Bénouville attend les convives. Le lieu est prêt à accueillir les chefs d'Etat pour un dîner hautement symbolique, au cours duquel Barack Obama et Vladimir Poutine seront séparés par François Hollande et deux reines.

12h00 - Poutine-Obama: le casse-tête. Barack Obama et Vladimir Poutine ne veulent pas se croiser, alors que les tensions opposant les deux hommes sur le dossier ukrainien restent vives. Tant pour la photo de famille des chefs de délégations, que pour le déjeuner au Château de Bénouville ou la cérémonie sur la plage d'Ouistreham de vendredi après-midi, le protocole a dû déployer des trésors de précaution afin que les deux géants n'aient pas à se rencontrer.

11h55 - Les politiques réagissent sur Twitter. Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a tweeté une photo de lui aux côtés de la reine du Danemark. D'autres hommes politiques ont réagi sur les réseaux sociaux.

Cérémonie ce matin à Utah Beach, aux côtés de la reine Margrethe II du Danemark pic.twitter.com/1AuzWvm1p2
— Bernard Cazeneuve (@BCazeneuve) June 6, 2014
Pour la 1ère fois, hommage aux victimes civiles, et rappel de notre devoir de porter secours aux victimes de conflit #DirectPR #DDAY
— Sandrine Mazetier (@S_Mazetier) June 6, 2014
Au moment où certains prônent le repli national, un #DDay important pour se souvenir de ceux qui ont risqué leur vie pour la liberté de tous
— Denis_Baupin (@Denis_Baupin) June 6, 2014
Honneur et gloire à tous nos libérateurs du 6 juin 1944. Respect et recueillement.
— Dominique Paillé (@DominiquePaille) June 6, 2014

11h40 - "Mon grand-père me manque". "Nous n'avons plus beaucoup de parents qui peuvent nous dire ce qui s'est passé ici il y a 70 ans", rappelle Barack Obama. "Mon grand-père me manque encore plus à cette époque de l'année. Il faut donc raconter l'histoire de ces hommes".

11h30 - Obama fait applaudir les vétérans américains. "Lorsque vous êtes désespéré, prenez un moment et pensez à ces hommes", demande Barack Obama. Le président se lance à présent dans un hommage aux vétérans américains. "Wilson, Harris, Roch sont avec nous aujourd'hui. Ces hommes ont mené la guerre pour que nous connaissions la paix. Nous leur en sommes reconnaissants." Le président américain fait applaudir les vétérans américains par l'assistance, avant d'ajouter: "messieurs, sachez que votre histoire est entre de bonnes mains".

11h25 - "Les plages de la démocratie". "Notre engagement pour la liberté, l'égalité et la dignité de chaque être humain, ceci a été inscrit dans l'encre du sang de ces hommes morts sur cette plage", affirme Barack Obama. "Omaha, la Normandie, ce sont les plages de la démocratie (...) Cela n'aurait jamais pu avoir lieu sans ces hommes qui ont donné leur vie pour des gens qu'ils ne connaissaient pas".

11h22 - "Ces Américains ont souffert en arrivant à Omaha Beach", rappelle le président américain. "Cette plage, c'était la plage de l'enfer". "A la fin du jour le plus long, la liberté a été rendue à ce morceau de roc", poursuit-il.

11h20 - Obama remercie également la France. "A la fin de la Guerre, des dizaines d'Européens libérés sont venus nous saluer et dire aussi qu'ils garderaient les corps des Américains tombés. Français, vous avez respecté votre parole. Nous vous en sommes reconnaissants."

11h16 - Barack Obama prend maintenant la parole. A son tour, le président américain évoque la bataille d'Omaha Beach. "C'est un honneur pour moi de venir ici et de rendre hommage à ces hommes, ces femmes. Il y a aussi des anciens combattants: merci d'être là aujourd'hui". Le président est applaudi par l'assistance.

11h15 - François Hollande rappelle "l'amitié de deux pays qui luttent contre l'oppression, l'obscurantisme (...) Les Français reconnaissent en l'Amérique une énergie infatigable (...) Mais ce que les Français admirent le plus dans le peuple américain, c'est l'amour de la liberté. Aujourd'hui encore, nos pays sont unis pour faire face à d'autres menaces, comme le réchauffement climatique, le terrorisme".

11h10 - "Je suis né ici en Normandie", rappelle François Hollande, "à Rouen, dans une ville en partie détruite par la Guerre".

11h05 - François Hollande est le premier à parler. A la tribune, il évoque la bataille qui a fait rage sur Omaha Beach. "Plus de 20.000 Américains ont laissé leur vie ici, en Normandie", rappelle le chef de l'Etat. "11.000 d'entre eux sont enterrés à Omaha Beach. La France ne les oubliera jamais. La France n'oubliera jamais ce qu'elle doit aux Etats-Unis".

10h55 - Les hymnes français et américain. La Marseillaise retentit, suivie de l'hymne américain. Tradition américaine oblige, Barack Obama a la main sur le coeur. S'en est suivie une prière.

10h50 - Le président américain se dirige avec François Hollande vers les lieux de la cérémonie.

10h35 - L'hélicoptère transportant Barack Obama se pose devant le cimetière de Colleville-sur-Mer.

10h30 - Pendant ce temps, Manuel Valls est arrivé à Bayeux, pour rendre hommage aux soldats britanniques en compagnie du prince Charles et de David Cameron. Un hommage a eu lieu dans la cathédrale de la ville plus tôt dans la matinée, et se poursuit à partir de 11 heures au cimetière.

10h22 - Barack Obama arrive à Colleville-sur-Mer. C'est au cimetière américain qu'il doit retrouver François Hollande, pour se recueillir sur les tombes des soldats américains.

10h15 - Retour sur le discours de François Hollande. Devant le Mémorial de Caen, le chef de l'Etat a rappelé le "sacrifice des civils" dans la bataille de Normandie. Voici l'intégralité de son discours.

10h10 - Il y a 70 ans, les Alliés s'en prenaient aux Allemands. C'est ce que raconte sur Twitter Louis Castel, un soldat américain fictif qui permet de suivre minute par minute le Débarquement... Comme si vous y étiez.

6 juin 44 9h45 #DDay Des destroyers longent la côte au plus près et ouvrent un feu d'enfer sur les blockhaus allds. Ça explose de partout !
— Louis Castel (@louiscastel44) 6 Juin 2014

10h10 - Cap sur Colleville-sur-Mer. La cérémonie nationale de Caen est terminée. François Hollande prend maintenant la route de Colleville-sur-Mer, où il doit retrouver Barack Obama au cimetière américain.

10h05 - Le Débarquement en images. Il y a 70 ans, jour pour jour, les Alliés débarquaient sur les plages normandes. De l'alerte à la Résistance française lancée par Radio Londres le 5 juin 1944, au Débarquement des troupes américaines, canadiennes et britanniques en Normandie: retour en images d'archive sur cette journée historique, considérée comme un tournant dans la Seconde Guerre mondiale.

10h00 - Les Français et le Débarquement. Selon un sondage Ifop pour l'Edition du Soir, une majorité de Français (49%) estime que les Etats-Unis sont la nation qui a le plus contribué à la défaite de l'Allemagne en 1945.

09h50 - François Hollande salue un à un les vétérans présents à la cérémonie, et échange quelques mots avec eux.

09h40 - Des collégiens et lycéens lisent à présent des extraits de textes historiques à la tribune.

09h35 - "A chaque conflit, ce sont les civils qui paient le prix", rappelle François Hollande, évoquant les conflits qui secouent le monde actuellement.

09h30 - "Je veux que le rôle des Normands soit reconnu. Ils ont ouvert leurs portes aux libérateurs. Ils les ont protégés, ravitaillés", poursuit François Hollande.

09h15 - François Hollande salue "le sacrifice des populations civiles" dans la bataille de Normandie: "cette bataille fut aussi celle des civils. Ces combattants de l'ombre ont permis, et facilité le Débarquement". Le reporter de BFMTV, Adrien Gindre, est sur place.

09h00 - François Hollande s'entretient avec des vétérans, puis il se recueille devant le monument aux morts. Le coeur universitaire de Basse-Normandie entame le Chant des partisans.

08h50 - L'hélicoptère de François Hollande se pose à Caen. La cérémonie devrait commencer d'une minute à l'autre devant le mémorial de Caen.

08h30 - La sécurité représente un enjeu capital de cette journée de commémoration, à laquelle participent 19 chefs d'Etat et de gouvernement. Pour l'occasion, 9.000 hommes assureront leur sécurité. Des snipers du GIGN seront répartis tout autour du site de Bénouville, où a lieu le déjeuner des chefs d'Etat.

08h05 - L'hélicoptère de François Hollande décolle, direction Caen. Le président devrait arriver peu avant 9 heures.

07h45 - Un dîner d'importance jeudi. Barack Obama et François Hollande ont dîné ensemble, accompagnés notamment de leurs ministres des Affaires étrangères respectifs. Au menu, salade de homard bleu puis bar de ligne de Normandie en écailles grillées, accompagné de son jus aux épices douces. "L'assiette de Barack Obama était vide au retour, donc je pense qu'il a aimé", constate avec satisfaction Guy Savoy, le chef qui a cuisiné pour eux, sur BFMTV.

07h30 - François Hollande va arriver vers 8h50 en hélicoptère à Caen, pour la première cérémonie de la journée. Devant le monument aux morts, il déposera une gerbe en présence d'un rescapé et de deux représentants des victimes. Après une minute de silence, la Marseillaise sera chantée, et le président prononcera ensuite un discours.

07h15 - Un feu d'artifice le long des plages normandes. Jeudi soir, les plages normandes se sont embrasées pour célébrer le 70e anniversaire du Débarquement. Un gigantesque feu d'artifice a illuminé le ciel, au bonheur des habitants de la côte.

07h00 - A 9h15, le prince Charles sera à la cathédrale de Bayeux pour rendre hommage aux soldats britanniques. Après cet hommage, une autre cérémonie aura lieu à 11h30 au cimetière de Bayeux, où reposent près de 4.000 Britanniques. Manuel Valls sera présent.

|||sondage|||1933

06h35 - Le Débarquement, heure par heure. A l'occasion du 70e anniversaire du Débarquement allié, BFMTV.com vous fait revivre le Jour J heure par heure grâce à un visuel intéractif.

06h30 - La première cérémonie de la journée va commencer à 9 heures, devant le mémorial de Caen. François Hollande, qui doit quitter Paris à 7h50, rendra hommage aux fusillés de la prison de Caen, à la Résistance et aux victimes civiles de la bataille de Normandie. Puis il prononcera un discours.

>> LE POINT

• A 9 heures a lieu une cérémonie d'hommage national à Caen

• A 10h40, François Hollande et Barack Obama se rendent au cimetière américain de Colleville-sur-Mer

• A 11h30, Manuel Valls et le prince Charles se recueillent au cimetière de Bayeux

• A 14h30, les 20 chefs d'Etat se retrouvent pour une cérémonie internationale sur la plage de Sword Beach

• A 17 heures, François Hollande et le président polonais se rendent au cimetière d'Urville-Langannerie

• A 17h30, Manuel Valls et le Premier ministre canadien assistent à une cérémonie au Juno Beach center

|||>> L'ESSENTIEL

• La France célèbre le 70e anniversaire du Débarquement

• Une cérémonie internationale s'est tenue à 15h00 à Ouistreham, en Normandie

A. K. et M. K. & Jé. M.