BFMTV

Le maire de Montreuil réquisitionne des locaux vides de l'Etat pour reloger des travailleurs migrants

Le maire de Montreuil en Seine-Saint-Denis a pris l'initiative de réquisitionner des bureaux appartenant à l'Etat ce mercredi pour y loger des travailleurs migrants.

A l'aube ce mercredi matin, des travailleurs migrants se sont installés dans des bureaux vides, réquisitionnés par le maire de Montreuil Patrice Bessac. L'élu PCF a décidé de prendre un arrêté de réquisition des anciens locaux de l'AFPA, un centre de formation appartenant à l'Etat pour reloger ces travailleurs jusque-là hébergés au foyer Bara.

La semaine dernière, l'élu était allé passer la nuit dans ce foyer et dénoncé les conditions de délabrement des locaux, avant de prendre un arrêté d'interdiction d'y habiter.

"J'ai prix un acte légal, le droit de réquisition prévu par la loi, de manière à en finir avec cette injustice qui consiste à ce que d'un côté il y ait des bâtiments affreux que nous voulons reconstruire et que nous n'arrivons pas à reconstruire et ici des bâtiments vides", a expliqué Patrice Bessac sur BFM Paris invoquant le "droit à la fraternité".

Dans les bâtiments vides de l'AFPA, des blocs sanitaires et des lits de camp ont été installés. Les CRS présents sur place ont fait barrage à une partie des travailleurs migrants. 150 ont pu intégrer les lieux. 

C. B avec Anne-Laure Banse