Les enterrements de vie de célibataire ne sont plus une mode, "ils sont entrés dans les mœurs"

Une fête dans les bains de Budapest, en 2011.
 

Quasiment inconnue il y a encore 20 ans en France, l’organisation d’un enterrement de vie de célibataire avant de se marier s’est répandue au point de devenir un véritable fait social.

Votre opinion

Postez un commentaire