Les enterrements de vie de célibataire ne sont plus une mode, "ils sont entrés dans les mœurs"

Une fête dans les bains de Budapest, en 2011.
 

Quasiment inconnue il y a encore 20 ans en France, l’organisation d’un enterrement de vie de célibataire avant de se marier s’est répandue au point de devenir un véritable fait social.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire