BFMTV

Les Champs-Elysées seront réservés aux piétons une fois par mois

Les Champs-Elysées seront réservés une fois par mois aux piétons à partir du 3 avril - Mercredi 6 janvier 2016

Les Champs-Elysées seront réservés une fois par mois aux piétons à partir du 3 avril - Mercredi 6 janvier 2016 - PROLuc Mercelis - Flickr

A partir du mois d'avril, les Champs-Elysées seront ouverts une fois par mois aux piétons. Une mesure annoncée par la maire de Paris Anne Hidalgo lors de ses voeux 2016. Mais déjà certains en demandent plus pour entretenir "le mythe de la plus belle avenue du monde".

Les Champs-Elysées seront réservés une fois par mois aux piétons, a annoncé mercredi la maire socialiste de Paris Anne Hidalgo. La célèbre avenue parisienne, où déambulent près de 100 millions de personnes chaque année, pourra être parcourue sans voitures à partir du printemps, a indiqué Anne Hidalgo lors de son discours de voeux pour 2016 à l'Hôtel de Ville.

L'opération démarrera vraisemblablement le dimanche 3 avril, a précisé son cabinet.Une annonce qui en tout cas fait déjà le bonheur du président de l'association des commerçants des Champs-Elysées mais aussi de la maire Les Républicains du VIIe arrondissement de Paris. Mais, "si on veut surprendre les Parisiens et les touristes et entretenir le mythe de la plus belle avenue du monde il fait aller plus loin et organiser des évènements festifs", anticipe déjà le premier dans les colonnes du Parisien.

La maire a par ailleurs indiqué que le périmètre de la "Journée sans voitures", qui aura lieu le dernier week-end de septembre, serait élargi à tout Paris. Cette opération avait été réalisée pour la première fois en septembre dernier, mais dans un secteur restreint du centre de la capitale, sur les Champs-Elysées et autour de la tour Eiffel, sans compter les bois de Boulogne et Vincennes.

Lutter contre le réchauffement climatique

Anne Hidalgo a également indiqué qu'à partir d'avril, un parc parisien sur deux serait ouvert tous les jours, 24 heures sur 24. Une expérimentation de cette ouverture non stop avait été réalisée l'an dernier à l'été sur quelques parcs.

Toujours dans le cadre de son plan de lutte contre le réchauffement climatique, la maire a rappelé que les berges de la Seine rive droite seraient, après l'opération Paris Plages, dédiées aux piétons, une opération contestée par l'opposition municipale mais votée en Conseil de Paris l'an dernier.

A.-F. L. avec AFP