BFMTV

Le "Sex-toy" polémique de la place Vendôme vandalisé

Le controversé "Tree" érigé sur la place Vendôme ne faisait pas l'unanimité.

Le controversé "Tree" érigé sur la place Vendôme ne faisait pas l'unanimité. - Bertrand Guay - AFP

Le monumental "Tree" du plasticien McCarthy a été dégradé trois jours après son installation. La controverse avait déjà dégénéré en agression jeudi.

L'œuvre gonflable "Tree" de Paul Mc Carthy a été saccagée dans la nuit de vendredi à samedi. Installée depuis jeudi jours place Vendôme à l'occasion de la FIAC, l'œuvre gonflable avait suscité la polémique, certains y voyant un "plug anal" qui défigurerait et "humilierait" Paris.

Vers 3 heures du matin, un petit groupe d'individus non identifiés a découpé les sangles qui maintenaient la structure debout, a indiqué à BFMTV.com une source policière. Voyant le fameux arbre s'affaisser, un responsable de la structure a décidé de la dégonfler.

Alors que l'installation aurait dû être remontée dans la journée, l'artiste Paul McCarthy a fait savoir, en fin de journée, qu'il renonçait à la réinstaller. "Suite aux actes de vandalisme survenus cette nuit (dans la nuit de vendredi à samedi, ndlr) à l'encontre de l'oeuvre 'The Tree' de Paul McCarthy présentée sur la place Vendôme à Paris dans le cadre du parcours 'Hors les Murs' de la Fiac, l'oeuvre ne pourra pas être réinstallée", indique la Foire internationale d'art contemporain (Fiac) dans un communiqué.

"Un signe assez inquiétant"

L'adjoint à la mairie de Paris chargé à la culture a fermement condamné la dégradation de la sculpture. "On peut juger l'œuvre esthétiquement regrettable, on peut ne pas apprécier, la trouver laide à regarder. En revanche ce qui n'est pas acceptable c'est que pour des raisons politiques, d'intolérance on en vienne à agresser un artiste et puis à vandaliser une œuvre. C'est un signe assez inquiétant sur les valeurs démocratiques d'un certain nombre de nos concitoyens qui refusent la différence et qui refusent la liberté de création", a réagi Bruno Julliard.

"J'ai appris avec indignation la dégradation de l'oeuvre de Paul McCarthy installée place Vendôme", a réagi de son côté la maire de Paris, Anne Hidalgo.

"C’est une œuvre abstraite"

"Tout est parti d’une plaisanterie: à l’origine, je trouvais que le plug anal avait une forme similaire aux sculptures de Brancusi. Après, je me suis rendu compte que cela ressemblait à un arbre de Noël. Mais c’est une œuvre abstraite. Les gens peuvent être offensés s’ils veulent se référer au plug, mais pour moi, c’est plus proche d’une abstraction", expliquait Paul Mc Carthy au Monde cette semaine.

Karine Lambin