BFMTV

Une oeuvre d'art géante fait scandale place Vendôme

Le controversé "Tree" ou "arbre" de l'artiste McCarthy érigé sur la place Vendôme ne fait pas l'unanimité.

Le controversé "Tree" ou "arbre" de l'artiste McCarthy érigé sur la place Vendôme ne fait pas l'unanimité. - Bertrand Guay - AFP

Est-ce un sapin, est-ce autre chose? Son monumental "Tree" a valu au plasticien McCarthy d'être agressé jeudi par un homme, juste après l'érection de cette œuvre gonflable, place Vendôme.

De la simple controverse causée par l'installation de Tree, une espèce de sapin géant gonflable érigé place Vendôme, le débat artistique a dégénéré jeudi en agression, rapporte le journal Le Monde.

Vers 14 heures, alors que le gonflage de cet arbre commencé vers 11h30 venait d'être achevé, l'artiste Paul McCarthy a été frappé par trois fois au visage par un homme qui lui a hurlé dessus en lui disant qu'il n'était pas français et que son œuvre n'avait rien à faire sur cette place, avant de prendre la fuite. Choqué mais pas blessé, l'artiste américain a demandé aux personnes sidérées par la scène à laquelle elles venaient d'assister, si "cela arrive souvent ce genre de choses en France".

Sapin, toupie ou plug anal?

La plupart verront dans Tree, l'œuvre du plasticien McCarthy un "sapin géant", voire une toupie renversée, une pièce de jeu de société… Quand d'autres y voient au contraire un symbole phallique, un sextoy géant, voire un plug anal. Raillée sur les réseaux sociaux, l'œuvre de 24 mètres de haut et bâchée d'un vert éclatant, ne laisse pas indifférent.

Le collectif issu de la Manif pour tous et nommé Le printemps français, proche des catholiques traditionalistes, s'en mêle aussi. Dans un tweet, il dénonce: "Un plug anal géant de 24m de haut vient d'être érigé place Vendôme!, Place #Vendôme défigurée! Paris humiliée!"

La directrice de la Fiac choquée

Cette installation a été réalisée dans le cadre de la programmation "hors les murs" de la Foire internationale d'art contemporain (FIAC), qui donne carte blanche à un artiste pour qu'il expose sur cette place. Interrogé par Le Monde avant d'être agressé, McCarthy s'en était expliqué: "Tout est parti d’une plaisanterie: à l’origine, je trouvais que le plug anal avait une forme similaire aux sculptures de Brancusi. Après, je me suis rendu compte que cela ressemblait à un arbre de Noël. Mais c’est une œuvre abstraite. Les gens peuvent être offensés s’ils veulent se référer au plug, mais pour moi, c’est plus proche d’une abstraction".

La directrice de la FIAC, Jennifer Flay, est choquée par cette agression: "C’est navrant que quiconque se permette d’agresser un artiste. Moi qui suis Néo-Zélandaise et Française, qui ai choisi ce pays, je suis gênée pour la France, même si je sais qu’elle n’incarne pas les idées de cette personne", a-t-elle réagi.

David Namias