BFMTV
Société

Le pape réagit à l'arrêt des traitements de Vincent Lambert, sans le citer directement

Le pape François

Le pape François - AFP

Le pape François a demandé ce lundi sur Twitter de prier "pour ceux qui vivent dans un état de grave handicap", quelques heures après le début de l'arrêt des traitements de Vincent Lambert.

Quelques heures après l'annonce, ce lundi, du début de l'arrêt des traitements de Vincent Lambert, patient dans un état végétatif depuis dix ans, au CHU de Reims, le Pape François a réagi à cette situation sur Twitter, sans citer directement l'affaire. 

"Prions pour ceux qui vivent dans un état de grave handicap. Protégeons toujours la vie, don de Dieu, du début à la fin naturelle. Ne cédons pas à la culture du déchet", a tweeté le souverain pontife.

Ce n'est pas la première fois qu'il prend la parole sur ce délicat sujet. En avril 2018, il avait déclaré qu'il s'agissait d'une "situation douloureuse et complexe" et avait demandé que "chaque malade soit respecté dans sa dignité et soigné d'une façon adaptée à son état de santé".

Les parents de Vincent Lambert, opposés à cette interruption, ont de nouveau saisi la Cour européenne des Droits de l'Homme (CEDH), cette fois selon une procédure d'urgence, pour demander le maintien des traitements prodigués à leur fils. Sur RTL Me Paillot, avocat des parents, a affirmé avoir saisi le Conseil d'État, la Cour européenne des droits de l'homme et "être sur le point de saisir la cour d'appel de Paris".

Clément Boutin