BFMTV

Le litre de gazole plus cher que le litre d’essence !

-

- - -

Nouveau phénomène observable dans plusieurs stations-service : le prix du gazole dépasse celui de l’essence. Vers la fin du diesel ?

C'est une première dans l'histoire de l'automobile : plusieurs dizaines de stations-service du pays vendent depuis quelques jours le gazole plus cher que l'essence. Jusqu'à 8 centimes de différence. La majorité de ces stations se trouve en Ile-de-France, mais d'autres départements sont concernés (Pas de Calais, Rhône, Puy-de-Dôme...). Une révolution en France, où le diesel représente les 3/4 des ventes de voitures neuves.

Beaucoup de français font le choix du diesel pour faire des économies à long terme. Mais attention, l'explosion du prix du gazole est en train de fausser le calcul. Une voiture diesel coûte plus cher à l'achat, et coûte plus cher à l'entretien. Certes, un moteur diesel consomme moins qu'un moteur essence, mais si le gazole devient plus cher que le super, il deviendra quasiment impossible d'amortir un véhicule diesel par rapport à un véhicule essence.

Principalement en Ile-de-France

Yannick Olland a enquêté pour RMC et identifié plusieurs dizaines de stations services qui vendent aujourd'hui le gasoil plus cher que l'essence. Elles sont principalement situées en région parisienne : à la station Pondorly, à côté de l'aéroport d'Orly, le diesel est à 1 euro et 41 centimes le litre, le super à 1 euro et 37 centimes. A Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine), une station Total affiche 1 euro 45 le litre de gazole, contre 1 euro 39 le litre de super.

3 centimes d'écart également dans une station d'Outreau dans le Pas de Calais, 1 centime d'écart dans une station de Clermont-Ferrand... Alors pour justifier cette augmentation, les pétroliers expliquent que les cours mondiaux s'envolent, mais surtout que les normes anti-pollution sont de plus en plus strictes. Elles obligent les compagnies pétrolières à des traitements lourds, ce qui rend le diesel de plus en plus cher à fabriquer.

« C'est la première fois en France »

Selon Jean-Luc Moreau, le spécialiste auto d'RMC, « c'est la première fois dans l'Histoire française ». Il affirme que cette hausse du gazole va s'accentuer dans les mois qui viennent car « à la fin de l'année, de nouvelles normes vont entrer en vigueur pour le gazole : il devra être plus déssouffré qu'aujourd'hui, ce qui va coûter de l'argent en plus. Vous imaginez bien que les pétroliers ne vont pas nous en faire cadeau. Ils vont remettre ça dans le prix hors taxes du gazole, et comme celui-ci est déjà supérieur au prix hors taxes de l'essence, cela va encore faire flamber le gazole ».

Avec le gasoil plus cher que l'essence, il estime désormais qu'acheter des véhicules diésels n'est plus rentable. Selon lui, « un véhicule diesel est plus onéreux à l'achat qu'un véhicule essence, donc même s'il consomme moins sur la route, il va devenir de plus en plus dur de l'amortir. La deuxième chose, c'est qu'à l'entretien, un véhicule diesel coûte beaucoup plus cher. Quand on fera le calcul de tout ça, les français vont se désintéresser des véhicules diesels, ce qui fait que les constructeurs français commencent à prendre le virage du retour vers l'essence ».

Hier, l'UFIP (Union Française des Industries Pétrolières) a annoncé un nouveau record des prix moyens de tous les carburants à la pompe : - Le litre de super sans plomb 95 est en moyenne à 1,4017 euro, contre 1,3829 euro une semaine plus tôt. - Le litre de gazole a atteint 1,3162 euro, après un précédent record la semaine précédente à 1,3025 euro.

La rédaction avec Yannick Olland et Frédéric Poudevigne