BFMTV

Incendie de la cathédrale de Nantes: les travaux vont prendre "au moins trois ans"

Des pompiers sur le parvis de la cathédrale de Nantes après un incendie, le 18 juillet 2020

Des pompiers sur le parvis de la cathédrale de Nantes après un incendie, le 18 juillet 2020 - Sebastien SALOM-GOMIS © 2019 AFP

La conservatrice régionale des Monuments Historiques a annoncé que les travaux prendraient "au moins trois ans" et qu'ils allaient démarrer par une phase importante de "sécurisation".

Les travaux de réparation de la cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-Paul de Nantes, touchée samedi dernier par un incendie vont prendre "au moins trois ans", a affirmé Valérie Gaudard, conservatrice régionale des Monuments Historiques, lors d'une conférence de presse mercredi.

Mise à l'abri du personnel

Le chantier va démarrer par une première phase de sécurisation du bâtiment.

"On a une façade occidentale qui a énormément souffert par l'apport intense de chaleur du fait de l'incendie de l'orgue. Les pierres de la façade sont instables. Il faut différentes phases de sécurisation", a expliqué à la presse la conservatrice, dans des propos rapportés par France 3 Pays-de-la-Loire.

Il est primordial de "mettre à l'abri le personnel qui aura besoin d'intervenir et mener des expertises qui ont déjà commencé", a ajouté Marc Le Bourhis, directeur de la Direction régionale des affaires culturelles (Drac) des Pays de la Loire, qui a la responsabilité de l'ensemble des travaux.

Seconde étape, les diagnostics et les études, qui se compteront "en semaines", avant "la période de reconstruction" qui se mesurera "en années". Une douzaine d'experts est déjà sur place pour faire un état des lieux des différents éléments de la cathédrale, de la verrière aux huiles sur toile.

Un chantier ouvert au public ?

La Drac a laissé entrevoir la possibilité d'une cathédrale ouverte au public pendant une partie des travaux.

"Nous allons essayer d'organiser la restauration de cet édifice pour que l'on puisse au plus tôt et au mieux permettre une ouverture de l'édifice, au début très partielle", a affirmé Valérie Gaudard.

D'après le Directeur Général du Patrimoine, Philippe Barbat, les travaux pourraient se chiffrer à "plusieurs centaines de milliers d'euros". Une facture que l'État a promis de prendre en charge.

L’État répondra présent (...) financièrement", a assuré Bruno Le Maire à notre antenne lundi.

La Fondation du patrimoine a par ailleurs lancé une souscription publique pour la reconstruction de l'orgue afin que "de grandes orgues soient reconstruites et résonnent à nouveau à la cathédrale de Nantes".

Sur le plan judiciaire, une enquête pour "incendie volontaire" a été ouverte par le parquet de Nantes en raison de l'existence de trois points de feu distincts dans la cathédrale, et l'incertitude demeure sur la cause du sinistre.

Esther Paolini Journaliste BFMTV