BFMTV

Grippe aviaire: l'abattage préventif des canards et oies encore étendu

-

- - Des canards - Illustration Flickr

Le ministère de l'Agriculture a de nouveau étendu la zone d'abattage préventif des palmipèdes. Depuis le mois de décembre, le sud-ouest de la France est touché par une épidémie de grippe aviaire.

C'est la cinquième fois que le ministère de l'Agriculture étend la zone d'abattage préventif des palmipèdes. 24 nouvelles communes du Sud-Ouest sont à leur tour touchées par le virus de la grippe aviaire, tandis que le nombre de foyers détectés passe à 187 dans les élevages.

Le nombre de communes concernées passe ainsi de 337 à 361, dont neuf dans les Hautes-Pyrénées, sept dans les Pyrénées-Atlantiques, cinq en Haute-Garonne et trois dans le Gers, selon un arrêté publié mardi au Journal officiel.

La mise à jour des communes concernées par l'abattage préventif est fonction de l'évolution de la situation sanitaire.

Le Gers, le département le plus touché

Au 30 janvier, 187 foyers de grippe aviaire H5N8 avaient été confirmés et notifiés dans les élevages et 18 cas dans la faune sauvage.

Le département du Gers est le plus touché avec 79 foyers détectés, devant celui des Landes qui en compte 64. Suivent ensuite Les Hautes-Pyrénées (18 foyers), le Tarn (8 foyers), le Lot-et-Garonne (7 foyers) et les Pyrénées-Atlantiques (5 foyers).

Les cas dans la faune sauvage sont plus disséminés sur le territoire mais le Gers en compte également le plus grand nombre par rapport aux autres départements avec 6 cas détectés.

La France a lancé le 4 janvier une politique d'abattage massif et préventif de palmipèdes dans la zone, pour tenter d'enrayer l'épidémie de grippe aviaire amenée au départ par les oiseaux migrateurs et souvent transmise par les déplacements d'animaux d'un élevage à l'autre.

G.D. avec AFP