BFMTV

Gilets jaunes: quelle mobilisation pour le 24e week-end?

Manifestation des gilets jaunes à Bordeaux le samedi 20 avril.

Manifestation des gilets jaunes à Bordeaux le samedi 20 avril. - Mehdi Fedouach - AFP

Pour le 24e week-end de mobilisation, une importante manifestation est prévue à Strasbourg, où un "appel international" a été lancé.

Après les annonces d'Emmanuel Macron concluant le grand débat national, les gilets jaunes ont maintenu le rendez-vous, et se préparent à leur 24e week-end de mobilisation ce samedi 27 avril 2019.

Le nombre de personnes mobilisées décroit depuis plusieurs semaines, selon le ministère de l'Intérieur. Il était de 27.900 samedi 20 avril, contre 31.100 la semaine précédente. Le nombre jaune, compteur des manifestants, a lui recensé 100.000 participants, contre un peu plus de 90.000 pour le 22e week-end.

Un "appel international" à Strasbourg

C'est à Strasbourg que l'attention devrait être focalisée ce samedi: plusieurs groupes de gilets jaunes lancent un "appel international" dans la capitale européenne. Le rendez-vous est donné place de l'Étoile, à 13 heures.

Des affiches en plusieurs langues (allemand, espagnol, italien, anglais ou encore néerlandais), sont disponibles en ligne pour les manifestants étrangers, et une vidéo d'appel à la mobilisation a été publiée, également en plusieurs langues.

Cette manifestation, non déclarée, se heurtera aux interdictions de manifester du préfet du Grand Est et du Bas-Rhin. "Toute manifestation est interdite le samedi 27 avril sur une partie de l'ellipse insulaire, le parvis de la gare, ainsi que les abords des institutions européennes", annonce-t-il dans un communiqué.

Quelques rendez-vous à Paris

Les groupes Facebook appelant à manifester à Paris se font plus rares, et sont suivis par quelques centaines d'internautes. Une page appelle à reprendre les Champs-Élysées, une autre à manifester dans la nuit de samedi à dimanche pour "réveiller Paris". Le plus gros rassemblement est celui intitulé "Riposte Générale", qui appelle à manifester à partir de 13 heures, de Montparnasse, jusqu'à Place d'Italie.

La préfecture de police a toutefois interdit ce samedi tout rassemblement "de personnes se revendiquant des 'Gilets jaunes' avenue des Champs-Elysées, dans un périmètre comprenant la présidence de la République et l’Assemblée Nationale, ainsi que dans le secteur de la Cathédrale Notre-Dame de Paris".
-
- © -

Un autre événement appelle, lui, à faire un tour des médias: "Nous allons marcher de la Maison de la Radio à TF1, de CNEWS à LCI, de France Télévision à BFMTV. Cette manifestation se clôturera devant le Conseil Supérieur de l'Audiovisuel", est-il écrit sur la page Facebook 'Acte 24 - Pour un traitement médiatique impartial'.

D'autres appels en France

Globalement dans l'Hexagone, les appels à manifester se font plus timides. Malgré des interdictions de mobilisation, des rassemblements sont toujours annoncés à Lyon, Bordeaux, Lille, Toulouse ou encore Rennes, où une manifestation interrégionale est prévue, rapporte Ouest-France.

Ces rassemblements seront suivis par une journée nationale de manifestations le 1er mai, à laquelle plusieurs groupes de gilets jaunes ont annoncé leur participation aux côtés des syndicats.

Salomé Vincendon