BFMTV

Gilets jaunes: les grands magasins craignent un "manque à gagner extrêmement important"

Samedi, la plupart des grands magasins étaient fermés.

Samedi, la plupart des grands magasins étaient fermés. - BFM Paris

Fermés samedi à l'occasion de la mobilisation des gilets jaunes, les grands magasins craignent d'importantes conséquences économiques à deux semaines de Noël.

Sur le Boulevard Haussmann, les grands magasins ont ouvert normalement dimanche. Mais la veille, la plupart d'entre eux avaient décidé de fermer boutique, par craintes de débordements et de dégradations en marge de la mobilisation des gilets jaunes. Même si les clients sont revenus dimanche, les responsables des magasins sont amers. 

"Les premiers bilans, on va les faire et le manque à gagner va être extrêmement important à un moment où le chiffre d'affaires est à son maximum", explique Pierre Pelarrey, directeur général du Printemps Haussmann. 

En effet, les fêtes de Noël représentent en moyenne 30% de chiffre d'affaires supplémentaires pour ces boutiques dont l'image de marque attire les touristes du monde entier. 

"Cette crise est majeure. Les images font le tour du monde et faire de Paris une ville morte c'est un mauvais coup pour l'économie", souligne Delphine Bürkli, maire LR du 9e arrondissement. 

"Si ça se reproduit samedi, ça va être catastrophique"

Le boulevard Haussmann accueille 50 millions de visiteurs par an, mais aujourd'hui cette vitrine de Paris se retrouve ébréchée. Si Paris a connu une fréquentation touristique record cette année, les autorités savent qu'il faudra à nouveau séduire les touristes pour les convaincre de venir. 

"On fera comme on avait fait après les attentats, c'est-à-dire reprendre notre bâton de pèlerin auprès des touristes étrangers, montrer que la destination de Paris est une belle destination", insiste Olivia Polski, maire-adjointe en charge du commerce.

"Avant, il faut que le gouvernement envoie des signaux concrets aux gilets jaunes pour ne pas que ça se reproduise dans les samedis à venir. Si ça se reproduit samedi prochain, ça va être catastrophique", ajoute-t-elle. 

Emmanuel Macron doit s'adresser ce lundi soir à la Nation et annoncer une série de mesures face à la fronde des gilets jaunes. Ces annonces pourraient conditionner la tenue de nouvelles manifestations le week-end prochain. Sur les réseaux sociaux, les appels à un cinquième samedi de mobilisation ont déjà été lancés. 

Loïc Besson, Jean-Baptiste Graziani avec Carole Blanchard