BFMTV

Faire garder un enfant de moins de trois ans coûte 411 euros par mois

-

- - Loïc Venance - AFP

En moyenne, la garde d'un enfant de moins de trois ans coûte 411 euros par mois, révèle une étude. Une fois déduits les allocations et le crédit d'impôts, cela représente une dépense de 187 euros pour les familles. Le mode de garde le moins coûteux est l’accueil collectif.

La rentrée, côté plus petits, ça coûte aussi. Les familles ont déboursé en moyenne 411 euros par mois pour 137 heures d'accueil en 2013 pour la garde de leur enfant de moins de 3 ans, aides sociales et fiscales allégeant de 55% la facture finale.

Ce budget varie selon le mode de garde: 1,80 euro pour une heure de crèche ou halte-garderie, contre 3,70 euros chez une assistante maternelle, selon une étude de la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees).

Coût mensuel pour les familles: 187 euros de leur poche

Trois enfants non scolarisés sur dix sont confiés à une assistante maternelle et un quart à une crèche ou une halte-garderie, d'après cette enquête menée en partenariat avec la Caisse nationale des allocations familiales, au 4e trimestre 2013, auprès de 6.700 ménages ayant au moins un enfant de moins de 6 ans. 

Une fois pris en compte les allocations (complément de libre choix du mode de garde) et le crédit d’impôt pour frais de garde, la facture finale s'allège pour atteindre 187 euros par mois. Le coût horaire, quant à lui, passe à 1,40 euro par enfant tous modes de garde confondus.

Même après le versement des aides sociales et fiscales, l’accueil collectif demeure légèrement moins coûteux, avec un reste à charge de 1,20 euro par heure de garde, contre 1,40 pour une assistante maternelle.

Du simple au triple selon les ressources des parents

Mais quel que soit le type d’accueil, le prix à payer dépend des ressources des parents. Le reste à charge varie ainsi du simple au triple pour une heure d’accueil en crèche ou en halte-garderie, entre les ménages les plus modestes (0,60 euro) et les plus aisés (2,10 euros). Il varie du simple au double chez une assistante maternelle (1 euro contre 2,10 euros).

Entre 2007 et 2013, ce reste à charge n’a que peu augmenté. Il a baissé pour les familles monoparentales recourant à une assistante maternelle.

Fin 2013, près de 12.700 établissements accueillaient des jeunes enfants en France métropolitaine, offrant 396.000 places (+ 9.000 par rapport à 2012), selon une autre étude de la Drees. Les établissements d’accueil collectif (crèches collectives, haltes-garderies, jardins d’enfants et établissements multi-accueil) représentaient 87% des places, les crèches familiales 13%. L’offre des assistantes maternelles, estimée à 982.000 places, était deux fois et demie supérieure à celle de l’accueil collectif et familial.

la rédaction avec AFP