BFMTV

Un directeur d'école sur deux déclare avoir été agressé par des parents

Un directeur sur deux a été victime d'insulte, de violences voire de harcèlement au cours de l'année écoulée, selon une étude.

Un directeur sur deux a été victime d'insulte, de violences voire de harcèlement au cours de l'année écoulée, selon une étude. - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Le constat réalisé par le chercheur Georges Fotinios, ancien inspecteur de l'Education nationale, est sans appel: certains parents d'élèves n'hésitent pas à agresser l'encadrement scolaire.

Directeur d'école, un métier à risques? Selon une enquête menée par l’ancien inspecteur de l’éducation nationale Georges Fotinos pour la Casden, un directeur sur deux déclare avoir été agressé verbalement, insulté, voire harcelé durant l’année par des parents.

De même 70% des directeurs déclarent avoir eu plusieurs différends avec les parents d'élèves.

Les parents pointés du doigt

Pour Georges Fotinos, les parents commettent parfois l'erreur de "dénier" au corps enseignant "le droit de sanctionner". Pour ce chercheur, ces agissements risquent de mettre à mal "l'unité nationale".

Pour ce chercheur, cette nouvelle dégradation des relations entre enseignants et parents doit obliger le gouvernement à impliquer davantage les parents dans la vie de l'école.

D. N.