BFMTV

Rentrée universitaire: Vidal annonce 14.000 places supplémentaires dans les "filières sous tension"

La ministre de l'Enseignement Supérieur Frédérique Vidal, le 23 février 2021 à Poitiers (Vienne)

La ministre de l'Enseignement Supérieur Frédérique Vidal, le 23 février 2021 à Poitiers (Vienne) - GUILLAUME SOUVANT / AFP

La ministre a par ailleurs confirmé sa volonté d'organiser la rentrée universitaire en présentiel.

La ministre de l'Enseignement supérieur Frédérique Vidal a annoncé vendredi la création de 14.000 places supplémentaires pour les étudiants des "filières sous tension" pour la prochaine rentrée universitaire, qu'elle souhaite à "100% en présentiel".

Ces places, dans les "universités, les Ifsi (Instituts de formation en soins infirmiers, NDLR)", s'ajouteront aux 5000 supplémentaires en BTS annoncées jeudi et aux "15.000 (créées) en début d'année en voyant arriver les futurs bacheliers". Ce qui porte à "près de 34.000" le nombre total de places supplémentaires pour la rentrée 2021-2022, a souligné Frédérique Vidal au micro d'Europe 1.

La rentrée en présentiel, "une boussole"

Le gouvernement souhaite que cette rentrée ait lieu "100% en présentiel", a confirmé la ministre, alors que le Conseil scientifique s'attend à une quatrième vague épidémique de Covid-19 pour la rentrée de septembre.

"Nous en avons tous besoin (d'une rentrée en présentiel, NDLR), étudiants, professeurs et personnels, besoin de se retrouver car étudier ce n'est pas seulement suivre des cours, c'est aussi tout ce qui est autour, la vie étudiante, la capacité à échanger", a souligné Frédérique Vidal. "C'est la boussole, une rentrée en présentiel. Nous sommes en train de la préparer dans les moindres détails".

"C'est vraiment le 100% présentiel qui est visé" pour cette rentrée dont les modalités seront annoncées "la semaine prochaine", a-t-elle insisté.

M.D. avec AFP