BFMTV

Parcoursup : tout comprendre à la phase complémentaire qui débute ce mardi 26 juin

Photo d'illustration

Photo d'illustration - Denis Charlet-AFP

La phase complémentaire de Parcoursup débute ce mardi 26 juin. Elle permet aux candidats de postuler dans des formations où il reste des places disponibles.

Après le baccalauréat, retour à Parcoursup. Alors qu'aucun élève n'a reçu de proposition d'admission depuis le 17 juin, veille du début des épreuves, la plateforme d'affectation dans l'enseignement supérieur reprend du service ce mardi.

D'une part, la phase principale d'admission est réactivée: les candidats vont de nouveau pouvoir recevoir des offres d'admission à des formations auxquelles ils avaient postulé. Ils pourront aussi répondre aux propositions qu'ils ont reçues entre le 12 et le 17 juin derniers.

Pour les retardataires et les élèves sans affectation

D'autre part, à 14 heures débutera la phase complémentaire, qui permet aux candidats de postuler à des formations qui ont encore des places disponibles. L'offre sera mise à jour en temps réel, au fur et à mesure que des places se libèrent. Cette phase se poursuivra jusqu'au vendredi 21 septembre.

Tous les candidats peuvent participer à cette phase complémentaire mais celle-ci s'adresse surtout aux 24% des élèves qui n'ont toujours pas reçu de proposition d'admission, ainsi qu'aux retardataires qui souhaiteraient s'inscrire sur la plateforme et qui n'ont encore jamais formulé de voeux. Ces derniers peuvent s'inscrire sur Parcoursup jusqu'au 21 juillet inclus.

Il est possible de participer à la fois à la phase principale et à la phase complémentaire de Parcoursup. Si le candidat reçoit une offre d'admission dans chaque phase, il devra choisir ce qu'il préfère.

Jusqu'à dix voeux supplémentaires

Les candidats peuvent consulter les offres en utilisant le moteur de recherche: une formation apparaît uniquement lorsqu’elle dispose de places disponibles. Il peut formuler jusqu'à dix voeux pour lesquels il doit toujours saisir son projet de formation motivé. A noter qu'il est impossible de postuler pour une formation dans un établissement pour lequel l'élève s'est déjà porté candidat en phase principale.

Délais de réponse raccourcis

Les établissements donneront une réponse aux candidatures formulées en phase complémentaire sous huit jours pour les formations non sélectives. Dans le cas des formations sélectives, le délai de réponse sera affiché au cas par cas. Les réponses seront les mêmes que pour la phase principale: "oui" ou "non" pour les formations sélectives et "oui" et "oui, si" pour les autres.

Comme pour la phase principale, les élèves n'auront plus que trois jours pour donner un réponse à chaque offre de formation à partir du 1er juillet. Le délai sera encore raccourci après le 1er septembre.

Cy.C