BFMTV

Mobilisation lycéenne: tensions et incidents en Ile-de-France

Des incidents ont éclaté devant un lycée d'Issy-les-Moulineaux ce lundi.

Des incidents ont éclaté devant un lycée d'Issy-les-Moulineaux ce lundi. - BFM Paris

Des incidents ont éclaté devant plusieurs lycées d'Ile-de-France, en marge d'une mobilisation lycéenne.

Des lycées franciliens sont perturbés ce lundi, dans le cadre d'une mobilisation lycéenne contre plusieurs mesures du gouvernement. En Seine-Saint-Denis, 41 établissements sont concernés par des manifestations, selon la police qui évoque deux voitures brûlées et 12 interpellations.

Des perturbations ont aussi été signalées dans les Hauts-de-Seine où trois personnes ont été interpellées et des véhicules dégradés près d'un lycée à La Garenne-Colombe. La situation était également tendue devant le lycée Ionesco à Issy-les-Moulineaux où des lycéens ont lancé des projectiles vers les forces de l'ordre qui ont répliqué par des jets de gaz lacrymogènes. 

Caillassage et feux de poubelles

Dans le Val-de-Marne, une centaine de jeunes étaient réunis devant des lycées à Maisons-Alfort et Créteil, avec des caillassages et des feux de poubelles signalés. A Paris, le rectorat a recensé 17 lycées perturbés. 

En marge du mouvement des gilets jaunes, les lycéens sont mobilisés notamment contre Parcoursup ainsi que la réforme du bac et du lycée et également contre la mise en place du service national universel (SNU).

Les étudiants sont aussi mobilisés et dénoncent quant à eux la hausse des frais de scolarité pour les étudiants n'appartenant pas à l'Union européenne. Dans ce cadre, l'université de Paris-Nanterre est bloquée ce lundi par des étudiants. A Paris les sites de Tolbiac et la Sorbonne ont été fermés par mesure de sécurité. 

Carole Blanchard avec AFP et Jeanne Daudet